Archive

Posts Tagged ‘OST’

#78 – Aerodynamic

6 juin 2012 1 commentaire

Daft Punk in Discovery (2001)

 

La guitare eucharistique

Le tocsin eucharistique retentit, vous entrez dans une nef instrumentale prêts à recevoir un solo de guitare dans ce qu’il y’a de plus rock et véritable épine dorsale d’une messe électro. Cependant vous n’êtes qu’aux portes du paradis : vous écoutez les messes basses des papes de la French Touch : Daft Punk. La cloche tinte gravement, vous sortez de votre hypnose rock et êtes ramenés aux mêmes mesures dans une toute-puissante électro. Dernier gong, vous revenez enfin à vos esprits (saints).

Comme pour nos amis de Prodigy, nous sommes aux frontières du réel : de l’électro avec des consonances rock et une intro funky. De quoi répandre la bonne parole de la French Touch comme leurs amis de Phoenix. Lire la suite…

#53 – Stuck On The Puzzle

10 mai 2012 2 commentaires

Alex Turner in Submarine (2011)

On connaissait Alex Turner, le leader d’Arctic Monkeys. On connaissait aussi Alex Turner comme la moitié de The Last Shadow Puppets et depuis 2011, on connait maintenant Alex Turner en solo et compositeur de bande originale pour le film Submarine (Bande-annonce). Le réalisateur Richard Ayoade  est d’ailleurs un de ses amis et a réalisé de nombreux clips pour Arctic Monkeys. L’acteur (Craig Roberts) qu’il a choisi  pour incarner le rôle principal a un petit (voir un très grand) air de notre dandy poétique du jour et dont le personnage n’est pas très éloigné de l’adolescent qu’il aurait pu être. Lire la suite…

#3 – Nightcall

21 mars 2012 3 commentaires

Kavinsky (feat. Lovefoxxx) in Drive (Original Motion Picture Soundtrack) (2011)

 

Comment déterminer le premier morceau à vous faire partager ? « Best morceau ever » (avec sa part de subjectivité) ? Best morceau des 28 ?, 20 ?, 10 ?, 2 dernières années (avec sa part de subjectivité) ? Best morceau rock, pop, indie, electro, psyché, … (avec sa part de subjectivité) ?

Finalement, j’ai laissé Itunes (avec sa part d’objectivité) qui tel un magicien sortant un lapin de son chapeau, me gratifie du morceau le plus écouté de ma bibliothèque bien fournie. Et surprise, c’est le mode monomaniaque des derniers mois qui a parlé : Nightcall de Kavinsky, un titre qui a affolé la toile, profitant du bouche à oreille mérité à la sortie de « Drive » du prodige danois Nicolas Winding Refn.

Les voix aux résonances électroniques (qui pourrait être celle d’un GPS) et de l’ensorceleuse brésilienne Lovefoxxx (leader du groupe Brésilien CSS) forment un mariage lancinant qui, même à l’arrière d’une 309 Chorus, vous bercerait jusqu’à vous endormir le nez collé sur la vitre.

Nightcall est le starter musical qui vous scotche à la place du mort au côté de Ryan Gosling et qui vous plante l’atmosphère mystérieuse de cette belle mécanique qu’est « Drive ».

Let’s Rock Today (and Watch « Drive » Tomorrow).

LLLL

Catégories :00's, A Day In The Rock Étiquettes : , , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :