Archive

Posts Tagged ‘Lana Del Rey’

#18 – I Bet You Look Good On The Dancefloor

5 avril 2012 13 commentaires

Arctic Monkeys in Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not (2005 – 2006)

 

Les Singes de l’Arctique

Si effectivement le miracle musical de l’internet existe, c’est bien du côté de Sheffield qu’il faut le chercher (Prends ça Lana Del Rey !). Sans la toile, Alex Turner serait sans doute encore en train de servir des pintes à la jeunesse du Yorkshire. Au lieu de ça, « Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not » est le plus gros carton commercial de l’histoire pour un premier album (détrônant le « Definitely Maybe » d’Oasis).

Et notre titre du jour est le schéma parfait de ce qui a fait le succès des Singes de l’Arctic : intro agressive, mélodie entêtante, rythme bondissant (demandez au parquet de l’Olympia, il en tremble encore), débit vocal emprunté aux influences hip-hop dont Turner est friand, et surtout texte qui parle à l’auditeur, du style « quand j’écoute ça j’ai l’impression que ça m’est arrivé ».

Je m’explique : vous savez en soirée alcoolisée, il y a TOUJOURS un round d’observation avant que les girls et les boys ne passent à la phase ‘action’.

  • « Stop making the eyes at me, I’ll stop making the eyes at you » = « Je te vois tu me vois pas/Tu me vois je te vois pas »
  • « Dancing to electro-pop like a robot from 1984 » = « le pouvoir du langage corporel ! »
  • « I don’t know if you’re looking for romance or… » = « Tu cherches l’amour d’un soir ou une vraie histoire ? »

Et cerise sur le cake, une jolie référence à Shakespeare. Non vraiment, le Alex a bien réussi son coup et a su, au travers de cet album, toucher une génération entière de jeunes anglais, auxquels les fans de tous les continents ont pu s’identifier.

Let’s Rock Today (and Dance Like Robots From 1984 Tomorrow)

Matt

LR : Baby Monkeys v. Monkeys with balls. Vous préférez lesquels ?