Archive

Posts Tagged ‘Just Because’

#235 – Just Because

21 janvier 2014 2 commentaires

Funeral Party in The Golden Age Of Knowhere (2011)

funeral partyVous allez vous dire que je commence sévèrement à yoyoter. Just Because, on en a déjà parlé, c’était la semaine dernière en plus. Le mec perd la mémoire. Ils nous a déjà suffisamment bassiné avec son ode à Dave Navarro (aucun lien), il va pas recommencer ! A moins qu’il n’ait juste pas modifié le titre de son article précédent et dans ce cas c’est vraiment un boulet.

Rassure-toi, toi public, ce n’est ni l’un ni l’autre. Je ne yoyote pas (encore que…) et je ne suis pas un boulet (ceux qui me connaissent infirmeront rapidement…). En fait Just Because est un titre tellement bateau que 2 paroliers différents (bien d’autres existent. Tiens, ceux qui me retrouvent d’autres « Just Because »  – les reprises ne comptent pas, auront droit à un bel abonnement Deezer premium+ de 2 mois) ont eu l’originale idée de l’utiliser à 1 décénie d’écart.

Lire la suite…

#233 – Just Because

15 janvier 2014 6 commentaires

Jane’s Addiction in Strays (2003)

Fais l'amour à la guitare

Fais l’amour à la guitare

Je n’aime pas trop les Red Hot.

Ouiiiiiiii alors bon, ils ont bien trouvé leur voie en mélangeant du funk, du rap et du rock pour en faire leur style à eux, le style Red Hot. Même si le funk et le rap c’est pas trop mon dada, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour les lanceurs de tendances.

Ouiiiiiiii alors bon, ils ont bien quelques chansons qui sortent un peu du lot, genre Suck My Kiss ou Give It Away, Savior (sublimée en son temps par Alx02) ou Road Trippin.

Ouiiiiiiii alors bon, ils m’ont bien fait acheter les albums Californication ou By The Way parce qu’il fallait bien faire comme tout le monde au lycée, et puis leurs clips de l’époque étaient quand même rigolos.

Mais quand même, depuis ils se sont bien spécialisés dans la production de masse de soupe à l’oignon. Voilà à peu de choses près le résumé complet de mon expérience Red Hot. A part ça… Ah si, suis-je bête. A part ça, il y a One Hot Minute… 

Lire la suite…