Archive

Posts Tagged ‘John Bonham’

#167 – Since I’ve Been Loving You

Led Zeppelin in Led Zeppelin III (1970)

 

Jimmy Page et Robert PlantLa première fois reste toujours gravée dans un coin de l’esprit. Qu’elle soit désastreuse ou magique, la première fois reste et restera un souvenir impérissable, traversant les âges, malgré toutes les autres expériences qui lui auront succédée.

Nous sommes en juillet 2002, juste après mes épreuves de Bac. A l’époque j’avais 17 ans, et je ne connaissais rien à la vie : je n’avais jamais goûté à l’amour charnel, je n’avais jamais eu de guitare entre les mains, je n’avais jamais chanté dans un micro, je n’avais pas encore mis les pieds dans une résidence étudiante. Mais surtout… Je n’avais jamais écouté Led Zeppelin. Bref, j’étais neuf, vierge de tout.

Lire la suite…

Publicités

#66 – Time To Pretend

23 mai 2012 4 commentaires

MGMT in Oracular Spectacular (2007)

 

Juin 2008. Blue-Ray et son équipe de France sont qualifiés pour l’Euro de Foot en SuissAutriche.

D’habitude TF1 nous sert des extraits de bandes originales pour la messe dominicale qu’est Téléfoot :

– Godzilla et son Come with Me du bon vieux Puff Daddy (renommé depuis P.Diddy) qui rappe sur les samples de Jimmy Page de l’incroyable Kashmir de Led Zeppelin. Voici les extraits musicaux, faites vos jeux : Puff vs Led Zep ! Mon choix est déjà fait… et non ce n’est pas Puff.

– Kill Bill et Battle without Honor or Humanity du rocker japonais Tomoyasu Hotei (rien à voir avec les choucroutes de Tokio Hotel mais on aurait tellement aimé que le Bill de Tarantino soit celui du groupe allemand). J’entends déjà les rires gras et moqueurs à propos du rocker japonais… Jetez un œil à ce live, ca devrait vous calmer pour un moment et vous apprendre le respect, petits scarabées.

Ne vous inquiétez pas je m’éparpille un peu, mais j’arrive à MGMT…

Lire la suite…

#39 – Communication Breakdown

26 avril 2012 6 commentaires

Led Zeppelin in Led Zeppelin (1969)

 

Nous continuons ici le chapitre ‘Hard Rock/Métal : les grands débuts‘ de « l’encyclopédie – avec un petit « e », pour l’instant – LRT » puisqu’après Ozzy et son Black Sabbath, nous vous proposons l’écoute et l’étude (dans le sens très humble du terme…) d’un autre pionnier de ce genre à part : Communication Breakdown, by Led Zep. Bon, dit comme ça, ça fait un peu Flower by Kenzo, mais je vous jure qu’on est loin des froufrous et des paillettes.

Lire la suite…