Archive

Posts Tagged ‘George Harrison’

#268 – Free As A Bird

The Beatles in Anthology 1 (1995)

 

Free as a Bird

Non, je ne vous parle pas aujourd’hui du plus grand monument du rock sudiste (Free Bird de Lynyrd Skynyrd pour ceux que j’aurais déjà perdu), mais bien de la chanson des Beatles, sortie en… 1995. Quoi ? On nous aurait menti ? John Lennon ne serait pas mort assassiné un triste jour de décembre 1980 par le terrible Marc Chapman ?

On se calme ! Il s’agit bien évidemment d’une chanson posthume du groupe. Lors de la sortie de la fameuse Anthology, Paul, George et Ringo eurent l’excellente idée de contacter Yoko Ono dans l’espoir de retrouver quelques démos exploitables de John, afin d’en réenregistrer la musique et quelques paroles et d’en faire une nouvelle chanson. Mais si cette anecdote vous intéresse, je vous invite à ouvrir dans un nouvel onglet ce petit article également écrit de mes mains ! Lire la suite…

Publicités

Topology #XVI – Pope Rock : 10 Rock Songs Très Catholiques

11 mars 2013 14 commentaires

Pronostic LRT : Iggy Pope ?

En ces temps d’agitation sacerdotale, et alors que le conclave doit choisir un nouveau Pape, Let’s Rock Today a décidé de remplacer les chips et la binouze par l’hostie et le vin de messe. Et vous allez voir qu’on n’y perd pas forcément au change.

Si Benoit XVI a rarement évoqué la spiritualité de nos grands rockers, le rock lui ne s’est pas gêné pour nous parler des cieux et de ses dieux. En voici la preuve, en 10 rock songs pas très catholiques.

Retrouvez la playlist complète ici!

(NDLRT : L’équipe LRT tient à souligner qu’elle respecte toutes les religions même si elle-même ne vénère qu’un seul dieu païen : The God of Rock)

10 – « My Sweet Lord » George Harrison

« Give me a Hallelujah brothers. » Mais brother George n’en fait qu’à sa tête et donne plein de Hare Krishna, dans cette ode à la rencontre spirituelle ultime. Grâce à bro George, je connais maintenant Guru Brahma, Guru Vishnu, Guru Devo, Guru Sakshaat et j’en passe. A ma grande surprise, aucune mention du grand Gourou Skippy (maître de la pensée Richenou) ni de mon maître vénéré, le Gourou Bignole, cher à Austin. Comme quoi, on peut tous avoir des choses à apprendre à un Beatle même s’il est Harrison of God.

Lire la suite…