Archive

Posts Tagged ‘Eagles Of Death Metal’

#217 – Mexicola

13 novembre 2013 Laisser un commentaire

Queens Of The Stone Age in Queens Of The Stone Age (1998)

St Joshua, prions pour toi

Josh, we told you last time, that next time you’re around, we wouldn’t miss you. Well, let me tell you: we won’t miss you…

Tonight we have a date. Tonight you’re at the Paris’ Zenith for your first Parisian show since your Trianon outing last June, for the promotion of your last masterpiece …Like Clockwork, a concert that we were so wrong to miss. Since then, my sleep is different. Since then, I listened again to all your albums. Many times. I already told you but you’re one of those who make the legend of yesterday and today. Especially today, because it’s you, yes it’s you who contributes to the perpetual and unfailing renewal of the music we all cherish here. Tonight we have a date with a giant, both literally and figuratively.

Lire la suite…

#217 – Mexicola

13 novembre 2013 Laisser un commentaire

Queens Of The Stone Age in Queens Of The Stone Age (1998)

St Joshua, prions pour toi

Josh, on t’avait dit, la dernière fois, qu’on te raterait pas la prochaine fois que tu viendrais par chez nous. Et bah je vais te dire, on va pas te rater…

Ce soir, nous avons rendez-vous. Ce soir tu es au Zénith, pour ton premier concert Parisien depuis un fameux Trianon en Juin dernier pour la promo de ton dernier chef d’oeuvre …Like Clockwork, concert auquel nous t’avons fait l’affront de ne pas participer. Depuis, je ne dors plus pareil. Depuis, j’ai réécouté tous tes albums. Plusieurs fois. Je t’en ai déjà fait part, mais tu fais partie de ceux qui font la légende d’hier et d’aujourd’hui. D’aujourd’hui surtout, car c’est toi, oui c’est toi qui contribue au renouveau perpétuel et indéfectible de la musique que nous chérissons ici. Ce soir, nous avons rendez-vous avec un sacré monstre, mais surtout un monstre sacré (amis de la poésie de comptoir…)

Lire la suite…

Topology #3 – On The Road with Jesse Hughes

16 novembre 2012 1 commentaire

« Helloooooo motherfuckeeeeeeeeeers ». Ah, Jesse Hughes est dans le coin ! Grand amateur d’humour gras et de bons mots, le leader d’Eagles Of Death Metal (un des chouchous LRT) monte dans son camion pour la saison 3 d’On The Road – Webserie sponsorisée Marshall Headphones, testé et approuvé par LRT, et diffusée sur Vice. Sur la route donc (oui je suis bilingue) des Midlands anglais, à la découverte des origines du heavy metal. Car oui, le heavy est bien né en Angleterre. L’occasion pour Jesse de rencontrer des idoles, des magiciens et des studios. L’occasion pour LRT d’en faire son 3e Topology. Embarquement immédiat pour les meilleurs moments de cette 3e saison. ROCK ON! (cliquez sur les liens pour voir les épisodes !).

Vice a sorti la version longue de cette 3e saison d’On The Road. LRT partage… Bonne régalade !

10 –Marshall, son Made In EnglandS03E02

Si cette webserie existe, c’est grâce à Marshall. On ne leur en voudra donc pas pour leur petite propagande par ci par là. En l’occurrence ce petit tour de l’usine de Milton Keynes est bien senti. Marshall fabrique ses amplis en local et garde son esprit vintage hérité des contributions de légendes comme Hendrix ou Townshend qui ont contribué à leur manière à la naissance du son heavy.

9 –Le WonderwallS03E04

La visite du studio Rockfield (nous y reviendons) passe par un muret sur lequel Liam et Noel Gallagher se sont assis lors de l’enregistrement de leur 2e album (What’s The Story?) Morning Glory. Ca a l’air con comme ça, mais moi ça m’a fait chaud n’au cœur de savoir que le vrai Wonderwall existe !

8 – Comité d’accueilS03E02

L’épisode 2 de la saison commence par une surprise pour Jesse et pour nous : une chorale 100% féminine (y avait pas Isabelle Alonzo, j’ai checké. Elle n’aurait pas fait tâche au vu des déguisements des chanteuses ceci dit) interprétant a capella (ou presque) War Pigs, un des titres les plus mythiques de Black Sabbath.

7 –Heavy in covers S03E04

Dans les années 70, des artistes étaient associés à la confection des pochettes d’albums. On connaît Factory Records et Peter Saville, qui ont confectionné les pochettes parmi les plus démentes (notamment pour joy Division), mais Jessee nous présente le sosie de Gandalf, designer pour Black Sabbath, Motorhead ou le magasine Kerrang. L’occasion de voir ou re-voir ces œuvres qui font aussi partie de la légende heavy metal. Pour la route, Jesse nous apprend un nouveau mot : « bro-job ». Je vous laisse faire votre propre (sic…) définition.

6 –Old and loud S03E04

Toujours aux studios Rockfield, qui fait partie de ces hauts lieux de l’histoire de la musique britanique, une pièce inamovible, une sorte de pierre angulaire trône entre ses murs : « The most wanted amplifier in the world » Si vieux qu’il rendrait des cheveux longs et un headbang tout neuf à votre grand père ! La légende dit qu’on n’en trouve pas un autre qui crache aussi fort. Et j’ai bien envie de la croire…

5 –Ozzy Stories S03E05

Autour du Crobar, à Soho, London, on peut rencontrer Barrie, roadie de son état et plein de bonnes histoires à raconter sur l’ami Ozzy. Vous vous imaginez qu’on ne peut pas toutes les diffuser (déjà parce que ça prendrait des jours et ensuite parce que tout n’est pas forcément toujours racontable…), mais l’histoire des mini Osbounes, souhaitant joyeusement « good night daddy » à papa Ozzy, complètement pété, affalé sur le sol de sa maison et donc ne les calculant même pas, est quand même délicieuse. Un père modèle, ce Ozzy…

4 –Roadies are part of the bandS03E06

Roadie d’un groupe de heavy, c’est certainement le métier le plus cool du monde : on récolte ce que les autres sèment. Ca vaut pour l’alcool, les vannes, les filles, etc… « All for 1. 1 for all ». Les roadies de la scène heavy metal anglaise sont respectés et font partie intégrante des groupes. Ils doivent certainement beaucoup à Lemmy, lui-même ancien roadie et donc grand défenseur de leur cause. En gros, ce passe est sur les roadies !

3– Arts plastiques – S03E06

Allez les filles, avouez… Vous auriez rêvé avoir cours d’arts plastiques de ce genre !! Plaster Caster, c’est le nom d’une groupie, Cynthia, dont le sport favori était de se faire attraper par les rock stars. Mais vu que c’était pas assez marrant, elle a décidé de Plaster Caster… Leurs sexes !!! Jessee a l’air tout émoustillé de tenir un moulage de l’engin moulé de Hendrix à pleine main (et il faut bien ça !). L’histoire ne dit pas si Cynthia a bel et bien gardé un souvenir de ce bon Jesse, qui pour le coup n’en demandait pas tant ! Ah, les femmes…

2 – Walk of OzzS03E03

Ici, Jessee nous amène à l’endroit où a grandi Ozzy, où Black Sabbath s’est formé. Evidemment, il s’agit de maisons toutes identiques les unes aux autres, en pierre rouge et sans aucune intimité. Des corons quoi ! Et pourtant… Musique mystique et spirituelle, image ralentie… Il y est. Il la voit. Telle le St Graal du metal, Jesse foule la rue où le petit Ozzy a sévi étant jeune. Un beau retour en enfance sous forme d’hommage plein de respect pour le magicien.

1 –Vont-ils revenir ?S03E01

Le premier épisode de la saison est pour moi le meilleur. Difficile de retenir les meilleurs moments d’une discussion entre Jesse et une de ses plus grandes idoles, Bill Ward, batteur de Black Sabbath. Certes, Bill Ward n’a plus 20 ans, toutes ses dents, tous ses cheveux et tous ses abdos. Mais quand même. Bill Ward, « The swing and the dick of heavy metal », avouant que Sabbath a encore de la ressource, des enregistrements qui dormant dans des placards, avouez que ça en jette quand même.

Bonus –Wanna ride? S03E06

Jesse s’offre un petit plaisir pour conclure cette 3e saison d’On The Road : un road trip dans London, à l’arrière de son camion, entonnant War Pigs à fond de calle dans deux casques Marshall (of course…) reliés à un ampli… Marshall (c’est bien vous suivez). Bref, marrant quoi.

#62 – Wanna Be In LA

19 mai 2012 4 commentaires

Eagles Of Death Metal in Heart On (2008)

 

On continue notre exploration de l’univers de Josh Homme, après l’épisode The Lost Art Of Keeping A Secret. Il est effectivement à l’origine d’un autre projet (parmi d’autres encore… More on that later) : Eagles Of Death Metal. Alors je vous le concède, le nom fait un peu peur, voire il est carrément effrayant. Mais restez près de moi, enfin près de Josh, et laissez-vous entrainer dans un monde pas si furieux qu’il n’en a l’air. Lire la suite…

#59 – The Lost Art Of Keeping A Secret

16 mai 2012 4 commentaires

Queens Of The Stone Age in Rated R (2000)

 

Ils sont peu, dans le monde du rock, à pouvoir se targuer d’être aux origines de la création d’un mouvement. Il y a bien Chuck Berry et son Johnny B. Goode qui sont la base de tout, on peut y ajouter Black Sabbath ou Led Zeppelin pour le Hard Rock ou encore Metallica pour le métal. Josh Homme lui, a préféré s’approprier le Desert Rock, autrement appelé Stoner… Lire la suite…