Archive

Posts Tagged ‘Chuck Berry’

#54 – I’m Still Standing

11 mai 2012 4 commentaires

Elton John in Too Low For Zero (1983)

 

Le piano et le rock font-il bon ménage ? Voici un excellent sujet de dissertation pour LRT…

Au commencement, il y eu le piano. N’en déplaise aux gratteux, si l’on se penche sur les origines des origines, la filiation harmonique qui nous emmène du rag au blues, et du blues au rock, n’a pas pu se passer du piano. Souvent seul instrument disponible dans le triste bar, il fut pour les musiciens virtuoses le moyen idéal de remplacer des formations complètes. Car le piano a ça de formidable qu’il peut remplacer une basse, une guitare, et même une batterie (si on tape très fort…). Et lorsqu’après des méandres musicaux (dont on reparlera), le Rock a enfin montré sa queue (on ne rit pas au fond de la classe !), la guerre fit rage pour le premier fauteuil d’orchestre. Lire la suite…

#23 – Johnny B. Goode

10 avril 2012 3 commentaires

Chuck Berry in Chuck Berry is on top (1958)

 

Afin de répondre une fois pour toutes aux troubles-fêtes du monde entier, qui hurlent à qui voudra les entendre que Blondie, « c’est pas du rock », qu’Axel Bauer « c’est pas du rock », ou pire, que Let’s Rock Today « c’est pas du rock ! », j’ai décidé, en cette Semaine Radieuse, de frapper un grand coup. J’ai donc ressorti le livre d’histoire, dépoussiéré le tourne-disque, et je me suis enfoncé avec délice dans les grottes de Lascaux de notre musique préférée, sur les rives du Missouri…

Aux origines du Rock ‘n’ Roll

Nous nous retrouvons donc en 1951, entre Saint Louis et Oakville, sur les fameuses routes bordées du majestueux fleuve, là même où pataugeaient Tom Sawyer et ses amis. Mais c’est un autre symbole de la liberté qui nous intéresse ici. Il s’agit d’un jeune noir, petit délinquant, coiffeur à ses heures perdues, qui, sur un coup de tête, prend ses clics et ses clacs (enfin, sa guitare et son couteau) pour tenter sa chance loin de la misère familiale. Il se met alors à chanter sur les routes la force de son ambition.

Ce héros des temps moderne se doutait-il qu’il était aussi le héraut d’une nouvelle musique, d’une nouvelle culture, d’une Révolution ? Imaginait-il qu’avec quelques amis (Jerry, Elvis et les autres) il allait changer à jamais le cours de l’histoire ?

Ce demi-dieu de la musique n’est autre que … Johnny B Goode, a.k.a Chuck Berry. Lire la suite…