Archive

Posts Tagged ‘Alternative Rock’

#240 – The Day We Caught The Train

13 février 2014 Laisser un commentaire

Ocean Coulour Scene in Moseley Shoals (1996)

OCS
Je ne vais pas me cacher bien longtemps, ce post n’a rien à voir avec la série The Smiths entreprise il y a de ça 2 semaines. Ne vous en faites pas, elle sera poursuivie bien rapidement (comprendre : la semaine prochaine). Mais ce qui m’est arrivé hier, ce qui fait que cet article existe, et également ce qui fait qu’il est posté en retard, mérite une petite mise en lumière. En effet, hier, j’ai pris le train. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’heureusement que j’aime ça, le train. Car hier, j’en ai bouffé (j’aurai au moins bouffé quelque chose…). Merci la SNCF… Lire la suite…
Publicités

#238 – First Of The Gang To Die

4 février 2014 Laisser un commentaire

Morrissey in Years You Are The Quarry (2004)

Une banane à rendre jaloux Dick Rivers...

Une banane à rendre jaloux Dick Rivers…

La loi des séries revient ! On vous a habitué, plus ou moins récemment, à vous proposer des titres suivant un thème ou une lignée bien précis. LLLL nous a gratifié de plusieurs crises de larmes, votre serviteur a écumé l’éventail d’un Josh Homme pour ne citer que lui. Il était temps que je vous en resserve une petite louche, l’article de la semaine dernière servant de point de départ (alors que dans l’ordre chronologique, c’est preque le point d’arrivée… Mais si j’étais logique vous le sauriez) au déroulé de l’arbre généalogique de The Smiths. Groupe hautement symbolique de la scène indie mancuniène et l’un des plus influents de l’île magique. Grâce à ce tandem magnifique : Johnny Marr donc, et Morrissey bien entendu…

Lire la suite…

#235 – Just Because

21 janvier 2014 2 commentaires

Funeral Party in The Golden Age Of Knowhere (2011)

funeral partyVous allez vous dire que je commence sévèrement à yoyoter. Just Because, on en a déjà parlé, c’était la semaine dernière en plus. Le mec perd la mémoire. Ils nous a déjà suffisamment bassiné avec son ode à Dave Navarro (aucun lien), il va pas recommencer ! A moins qu’il n’ait juste pas modifié le titre de son article précédent et dans ce cas c’est vraiment un boulet.

Rassure-toi, toi public, ce n’est ni l’un ni l’autre. Je ne yoyote pas (encore que…) et je ne suis pas un boulet (ceux qui me connaissent infirmeront rapidement…). En fait Just Because est un titre tellement bateau que 2 paroliers différents (bien d’autres existent. Tiens, ceux qui me retrouvent d’autres « Just Because »  – les reprises ne comptent pas, auront droit à un bel abonnement Deezer premium+ de 2 mois) ont eu l’originale idée de l’utiliser à 1 décénie d’écart.

Lire la suite…

#233 – Just Because

15 janvier 2014 6 commentaires

Jane’s Addiction in Strays (2003)

Fais l'amour à la guitare

Fais l’amour à la guitare

Je n’aime pas trop les Red Hot.

Ouiiiiiiii alors bon, ils ont bien trouvé leur voie en mélangeant du funk, du rap et du rock pour en faire leur style à eux, le style Red Hot. Même si le funk et le rap c’est pas trop mon dada, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour les lanceurs de tendances.

Ouiiiiiiii alors bon, ils ont bien quelques chansons qui sortent un peu du lot, genre Suck My Kiss ou Give It Away, Savior (sublimée en son temps par Alx02) ou Road Trippin.

Ouiiiiiiii alors bon, ils m’ont bien fait acheter les albums Californication ou By The Way parce qu’il fallait bien faire comme tout le monde au lycée, et puis leurs clips de l’époque étaient quand même rigolos.

Mais quand même, depuis ils se sont bien spécialisés dans la production de masse de soupe à l’oignon. Voilà à peu de choses près le résumé complet de mon expérience Red Hot. A part ça… Ah si, suis-je bête. A part ça, il y a One Hot Minute… 

Lire la suite…

#205 – Jubilee Street

9 octobre 2013 3 commentaires

Nick Cave And The Bad Seeds in Push The Sky Away  (2013)

 

Facemash : Méchant de Matrix + Méchant de Mötorhead = Nick Cave

Facemash : Méchant de Matrix + Méchant de Mötorhead = Nick Cave

La semaine dernière, une conversation fortuite et intellectuellement de très haute facture m’amena à devoir répondre à la question impossible mais diaboliquement passionnante :

– Et si tu devais être condamné à n’écouter qu’un seul groupe pour le reste de ta vie, ce serait quoi ?

– Euuuuu. J’en sais rien. Instinctivement, les Beatles, mais demain, je te dirai certainement Led Zeppelin et après demain Oasis, et au bout de 6 pintes, dans un rire gras et méchant annonçant une vanne d’excellente fature : Coldplay. Bref… T’es chiant. Et toi ?

– Les Beatles. Ouais, pas mal. Mais moi, ça serait Nick Cave…

Lire la suite…

#202 – Spanish Radio

2 octobre 2013 Laisser un commentaire

Biffy Clyro in Opposites (2013)

 

Biffy sauteurVoilà, c’est la rentrée. On reprend le chemin des bancs de l’école ou pire, celui des bancs du métro, souvent blindé, assurément crade. Il est loin le temps de la glandouille, des rêveries et des découvertes en tous genres. Ce titre est à l’image de l’été qui fut le mien : intense, joyeux et saupoudré de renouveau. Lire la suite…

#189 – Keep What Ya Got

Ian Brown in Solarized (2004)

 

LRT, et même Paris soyons fous, est tombé sous le charme ravageur des 4 de Manchester, qui font depuis 2012 leur retour sur les scènes qui ont fait leur réputation et leur ont, semble-t-il, bien manqué. Deux dates successives programmées sur Paris, à La Cigale plus exactement, c’est un privilège qui nous a été offert et nos yeux et oreilles (notamment à cause – ou grâce à la fausse justesse de la voix d’Ian Brown) et nous en avons témoigné dans nos colonnes. Et devinez de qui je vais parler aujourd’hui… ? (elle est belle am transition non ? Facile ? Oh, soyez indulgents) Lire la suite…