Archive

Posts Tagged ‘AC/DC’

#209 – Ride On

18 octobre 2013 1 commentaire

AC/DC in Dirty Deeds Done Dirt Cheap (1976)

 

acdc photo_3Dans les années 70, ils sont un OVNI au milieu des prolétaires punk anglais. Etiqueté rock punk, mouvement musical influent oblige, AC/DC se voit laminé par les critiques à la sortie de High Voltage, leur premier album connu du grand public. Mais bien vite, la bande à Bon Scott, qui n’est pas du genre à se laisser faire, trouve son public, et sortira les titres les plus emblématiques du rock, comme Highway To Hell, ou après la mort de « Bonnie » en 1979, Hell’s Bells… Back In Black, l’album-hommage au défunt chanteur, est le deuxième album le plus vendu au monde, juste derrière Thriller. AC/DC, c’est un peu la genèse du roots rock, celui qui tâche, celui qui ne ment pas. A trop faire dans le stéréotype, on a tendance à associer AC/DC à la bière, à un Brian Jonhson un peu gras avec son béret, et à des fans beauf à motos. Méprise, pourtant ! Plus qu’un groupe de hard rock, les australo-écossais font dans le hard blues, ainsi la nuance est de taille. Parce que les membres de AC/DC sont avant tout des fanatiques du blues et s’en inspirent largement. Lire la suite…

Publicités

#190 – Dry The Rain

The Beta Band in Champion Versions EP (1997)

 

F-BetaBand2Le groupe version Beta du jour nous vient directement d’Ecosse. Terre brumeuse et humide, le manque de soleil n’empêche pourtant pas de développer une longue et fructueuse tradition musicale. Et je ne parle pas uniquement de leur magnifique hymne national, probablement l’un des plus beaux du monde, ou de musique celtique assaisonnée de cornemuse. La scène écossaise est également très fournie en rock en tous genres, ce qui nous intéresse ici particulièrement. Puisque vous lisez nos colonnes régulièrement et qu’en plus vous avez une excellente mémoire, vous n’êtes pas sans savoir que le plus grand groupe australien de tous les temps prend ses racines du côté du Glasgow, où sont nés Angus et Malcolm Young, sans parler de Brian Johnson dont la voix reconnaissable entre 1000 a certainement été biberonnée au blend. Cette figure de proue n’éclipse cependant pas d’autres talents parmi lesquels Primal Scream, Franz Ferdinand ou plus récemment Biffy Clyro, The Fratellis ou Mogwai. Non, je ne citerai pas Annie Lennox, faut pas pousser non plus.

Le terrain est donc là, et les gars du Beta Band, même s’ils sont moins populaires et diffusés que leurs illustres comparses, méritent malgré tout une petite place au soleil – rare – du rock écossais.  Lire la suite…

Topology #XVI – Pope Rock : 10 Rock Songs Très Catholiques

11 mars 2013 14 commentaires

Pronostic LRT : Iggy Pope ?

En ces temps d’agitation sacerdotale, et alors que le conclave doit choisir un nouveau Pape, Let’s Rock Today a décidé de remplacer les chips et la binouze par l’hostie et le vin de messe. Et vous allez voir qu’on n’y perd pas forcément au change.

Si Benoit XVI a rarement évoqué la spiritualité de nos grands rockers, le rock lui ne s’est pas gêné pour nous parler des cieux et de ses dieux. En voici la preuve, en 10 rock songs pas très catholiques.

Retrouvez la playlist complète ici!

(NDLRT : L’équipe LRT tient à souligner qu’elle respecte toutes les religions même si elle-même ne vénère qu’un seul dieu païen : The God of Rock)

10 – « My Sweet Lord » George Harrison

« Give me a Hallelujah brothers. » Mais brother George n’en fait qu’à sa tête et donne plein de Hare Krishna, dans cette ode à la rencontre spirituelle ultime. Grâce à bro George, je connais maintenant Guru Brahma, Guru Vishnu, Guru Devo, Guru Sakshaat et j’en passe. A ma grande surprise, aucune mention du grand Gourou Skippy (maître de la pensée Richenou) ni de mon maître vénéré, le Gourou Bignole, cher à Austin. Comme quoi, on peut tous avoir des choses à apprendre à un Beatle même s’il est Harrison of God.

Lire la suite…

#147 – All Right Now

15 février 2013 Laisser un commentaire

Free in Fire and Water (1970)



Faites pas la gueule, on se souvient de vous !

Vous aimez Free, vous avez tout compris !

Voilà, c’est fait, la blague est placée et vous avez maintenant en tête un fournisseur d’accès internet « révolutionnaire »… Et tandis que je joue avec les mots, la moutarde me monte au nez. Mais quel est ce pays où Free fait résonner en nous l’horripilant bip d’un modem en cours de connexion plutôt que le riff électrique d’une guitare en délire ? Quel est ce pays où même la recherche Google attend deux pages pour nous indiquer que Free est aussi un groupe de rock ? Mais quel est ce pays où Free est au téléphone ce que Téléphone est au rock ?

Mais Diantre ! Le monde devient fou ! La France a-t-elle effacé Free de sa mémoire ? Et Paul Rodgers ? Et Paul Kosoff ? Et Andy Fraser ? Quoi ? J’en demande trop là ?

Bon ok, soyons plus réaliste : et « All Right Now », ça vous parle ?

Ah, là il y a du monde. Là on se souvient. Là on fredonne. Lire la suite…

#89 – Friday On My Mind

25 juin 2012 2 commentaires

The Easybeats in Friday On My Mind (Single) (1966)

 

Question : à votre avis, quelle est la meilleure chanson australienne de tous les temps ?
Back In Black, AC/DC ? Négatif…
Beds Are Burning, Midnight Oil ? Pas plus…
Suicide Blonde, INXS ? Niet…
Are You Gonna Be My Girl, Jet ? Décidément vous n’y êtes pas… Lire la suite…