Archive

Archives d’un auteur

#268 – Free As A Bird

The Beatles in Anthology 1 (1995)

 

Free as a Bird

Non, je ne vous parle pas aujourd’hui du plus grand monument du rock sudiste (Free Bird de Lynyrd Skynyrd pour ceux que j’aurais déjà perdu), mais bien de la chanson des Beatles, sortie en… 1995. Quoi ? On nous aurait menti ? John Lennon ne serait pas mort assassiné un triste jour de décembre 1980 par le terrible Marc Chapman ?

On se calme ! Il s’agit bien évidemment d’une chanson posthume du groupe. Lors de la sortie de la fameuse Anthology, Paul, George et Ringo eurent l’excellente idée de contacter Yoko Ono dans l’espoir de retrouver quelques démos exploitables de John, afin d’en réenregistrer la musique et quelques paroles et d’en faire une nouvelle chanson. Mais si cette anecdote vous intéresse, je vous invite à ouvrir dans un nouvel onglet ce petit article également écrit de mes mains ! Lire la suite…

#179 – ’74-’75

The Connells in Ring (1993)

Au bout du chemin, nos vieilles années de lycée

Ah ! En voilà une chanson douce et fraîche qui hume bon les années 90 de mon enfance (les bonnes années 90, pas celles des 2Be3 et de leurs comparses). Venez avec moi, nous allons faire un voyage dans le temps, un bond de 20 ans tout pile en arrière (déjà !), pour se replonger dans une ballade Pop qu’on ne peut pas ne pas aimer (eh ouais, jt’ai balancé une double négation sans prévenir, si tu as déjà lâché, pas la peine de continuer plus loin) : ’74-’75 de The Connels.

The Connels font partie de ces malheureux groupes surnommés les « One-hit wonders« . Pour les anglophobes, on traduira par « les groupes qui ont connu un putain de succès (fulgurent et international) avec un seul single, qui ont sûrement voulu réitérer l’expérience, mais sans jamais y parvenir, et qui donc furent, sont et seront éternellement associés à leur unique succès populaire » (par contre, il serait temps de vous mettre à l’anglais, parce que c’est quand même moins chiant d’écrire « One-hit wonder » : en français, ça me donne des crampes aux doigts). Lire la suite…

#167 – Since I’ve Been Loving You

Led Zeppelin in Led Zeppelin III (1970)

 

Jimmy Page et Robert PlantLa première fois reste toujours gravée dans un coin de l’esprit. Qu’elle soit désastreuse ou magique, la première fois reste et restera un souvenir impérissable, traversant les âges, malgré toutes les autres expériences qui lui auront succédée.

Nous sommes en juillet 2002, juste après mes épreuves de Bac. A l’époque j’avais 17 ans, et je ne connaissais rien à la vie : je n’avais jamais goûté à l’amour charnel, je n’avais jamais eu de guitare entre les mains, je n’avais jamais chanté dans un micro, je n’avais pas encore mis les pieds dans une résidence étudiante. Mais surtout… Je n’avais jamais écouté Led Zeppelin. Bref, j’étais neuf, vierge de tout.

Lire la suite…