Accueil > 00's, A Day In The Rock > #255 – Le Chemin

#255 – Le Chemin

Kyo in Le Chemin (2003)

 

Et hop un NRJ Music Award pour Kyo

10 ans que j’attendais. 10 ans que je n’y croyais plus… 10 ans que j’attendais que Kyo reviennent me sauver de la médiocrité de la chanson française actuelle. C’est cette semaine que sort le nouvel album tant attendu L’équilibre. 10 ans que je pensais qu’ils s’étaient perdus sur Le cheminPourtant le leur était tout tracé : le succès, des paroles profondes et universelles, une mélodie percutante et travaillée avec les plus grands. Je pense bien évidemment à Sita (non rien à voir avec SITA, le leader de l’offre de solutions de gestion et de valorisation des déchets, expert de l’ensemble du cycle du déchet) mais la gagnante de la Star Ac’ hollandaise. Vermeulen de son nom de famille, il n’y a pas plus flamand ! Mais avant de connaitre le succès, ils ont travaillé avec le plus grand : David Hallyday. Le seul, l’unique fils de.  Ils font ses premières parties en 1999 et vont même jusqu’à jouer en playback dans le clip de la très oasisienne Pour toi, ils n’ont pas peur de sortir des sentiers battus et cela leur vaut leur toute première reconnaissance. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Sort enfin leur premier album Le Chemin, enfin leur premier album qui marche (merci Sony et la promo) et maintenant plutôt que de marcher vers le succès, pourquoi ne pas courir  ? Le deuxième single est tonitruant : Je cours sur Le Chemin, enfin ce que je veux dire c’est que cette chanson est présente sur l’album Le Chemin. « Il faudra que je cours tous les jours », au début vu que j’étais jeune et con (comme la chanson de Saez que j’adore aussi), je pensais que c’était parce que le quatuor avait pris un peu de bide avec le succès. Mais non pas de régime, il court juste sur le chemin de l’Amour, derrière sa dulcinée !! C’est ainsi qu’ils ont trouvé le chemin de mon coeur.

Ils nous montrent le chemin de la machine à billets euh… à musique. Rien ne vaut une Dernière danse. Encore une fois je me suis mépris sur les paroles. « Je veux juste une dernière danse », je pensais qu’il était un peu maso, qu’il cherchait les coups. Bref j’étais prêt à lui donner sa dernière danse, limite  laissez-moi la leur donner. D’ailleurs à la sortie du single suivant Je saigne encore, je croyais qu’il l’avait prise, sa danse. Qu’est-ce que j’étais naïf à cette époque… A ce propos, beaucoup ont dit que cette chanson était un copié-collé de Dernière danse. Je vais vous le dire calmement, ce sont les jaloux qui ont de tels propos. Ok les accords ne sont pas très éloignés, Ok la voix de chat castré de Benoit Poher ressemble comme deux gouttes d’eau au précédent titre mais c’est juste parce qu’ils ont composé les deux chansons en même temps pour Le Chemin. Certainement pas par manque de créativité, d’inspiration ou de talent. Parce que je vais vous dire,  ce groupe à mi-chemin entre Noir Désir et Alain Bashung en avait sous la pédale.

A ce propos les critiques et le public ne s’y sont pas trompés : les NRJ Music Awards pleuvent en 2003-2004. De même, Les Victoires de la musique viennent les couronner de la reconnaissance du métier. Attends, 3 Victoires : « album révélation » pour Le Chemin, « groupe ou artiste révélation de l’année » et « groupe révélation scène », ce n’est pas rien. N’y allons pas par quatre chemins, si Shakaponk méritait son insigne de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres décernée cette année, c’est un scandale que Kyo ne l’ait pas eu en 2003.

Suivra l’année suivante 300 Lésions, l’album de la maturité comme l’a si souvent décrit Larusso. A mon grand désarroi, la pause du groupe va leur permettre de travailler avec les plus grands du Rock français. Je les cite pèle-mêle : Jenifer, Johnny Hallyday, Le Roi Soleil, mais aussi Thierry Amiel, Emmanuel Moire et Emma Daumas. Ils permettront à ces artistes d’atteindre les sommets des charts, la gloire et la reconnaissance du public et des critiques. Des monuments de la chanson françaises.

Après une courte traversée du désert en ne s’étant presque pas perdus en chemin, ils nous reviennent cette année avec Le Graal (ouais apparemment ils l’ont trouvé) pour, on espère, botter le cul des Shakaponk et autres Fauve et ainsi remettre le rock français dans le droit chemin.  Voilà, je pense que je ne pouvais pas faire de plus bel hommage au Rock français en ce premier avril en parcourant ce chemin de croix. Bref même si on vous fait croire qu’ils ont fait du chemin, rebroussez le vôtre…

 

Let’s Rock Today (and Stop the Shit Tomorrow)

LLLL

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 4 avril 2014 à 08:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s