Accueil > 70's, A Day In The Rock, Rock Legend > #252 – Time Waits For No One

#252 – Time Waits For No One

The Rolling Stones in It’s Only Rock ‘N Roll (1974)

Mick taylor ieuvMercredi, vous avez pu (re) découvrir l’histoire de Mick Taylor et son ascension au sommet du panthéon du rock, au moins pour le début des années 70. Suite et fin donc… Même si le blues rock ne meurt jamais…

Malgrè le succès critique mais aussi commercial d’« Exile On Main St. » et de la tournée qui s’en suit, le très (trop) discret Mick Taylor n’est juste pas à son aise dans tout ce cirque Rock n’Roll. Mais comment arrêter une aventure si extraordinaire ? C’est particulièrement à cette période que Keith Richards est rattrapé par son vieux démon. Ou plutôt sa vieille vipère : sa dépendance à l’héroïne. L’inspiration n’y est plus vraiment et les compositions des 2 albums suivants s’en font ressentir. Mick Taylor lui aussi souffre de dépendance (à la cocaïne), mais qui l’aide pourtant à gérer les tournées et la vie avec les Stones.

Après une série de chefs d’œuvres amorcée par « Beggar’s Banquet » en 1968, le groupe est en manque d’inspiration et cela se ressent sur « Goats Head Soup » (1973) et « It’s Only Rock n’ Roll » (1974) sur lequel Mick Taylor co-compose avec Jagger certain titres comme « Till The Next Goodbye » et « Time Waits For No One » sans pour autant être crédité, une fois de plus. En outre, depuis plusieurs mois, Taylor semble être le souffre douleur permanent de Keith notamment lors des séances d’enregistrement d’« It’s Only Rock n’ Roll » à Munich. Constamment humilié, c’en est trop ; à peine l’album sorti, et en plein préparatif de la tournée promotionnelle de 1975, Mick Taylor annonce à Jagger son départ des Rolling Stones. C’est le choc pour le groupe qui ne comprend pas cette décision. Bill Wyman essayera bien de le faire revenir sur sa décision, mais sans résultat probant. Le poste reviendra à l’ami de longue date de Keith, le rigolo mais pas franchement bon Ron Wood échappé des Faces. Les Stones ne produiront plus que 2 grands albums : « Some Girls » et « Tatoo You », compilation d’inédits ou l’on retrouve le griffe de Taylor sur des morceaux comme « Tops » et « Waiting On A Friend » qu’il a largement inspirée (au point de se demander s’il ne l’a pas composée…)

L’après Rolling Stones sera pour lui bien anecdotique. Mick Taylor offre ses services à des grands noms du Blues et du Rock : Jack Bruce (Cream), Alvin Lee (Ten Years After), à nouveau John Mahall, Bob Dylan ou même Keith Richards ! Pas rancunier le Mick… Il sort enfin son premier album solo (éponyme) en 1979 bien accueilli par la critique mais qui reste un échec commercial, puis un second en 1990, « A Stranger in Town ». Miné par des problèmes récurent d’alcool et de drogue, il continuera son chemin en se produisant en solo dans des clubs. Après le départ de Bill Wyman des Rolling Stones en 1993, le critique rock Nick Kent soumettra l’idée à Keith Richards de réintégrer Mick Taylor au sein des Stones et de reléguer Ron Wood à la Basse. Il n’en sera malheureusement rien.

L’histoire entre Taylor et les Stones n’en est pas pour autant terminée ! Le groupe, à l’occasion de leurs 50 ans de carrière et de la tournée mondiale qui s’en suit, a refait appel aux services de notre prodigieux guitariste. Il est en effet invité à rejoindre de groupe sur scène pour jouer sur des morceaux de la grande époque comme « Sway », « Midnight Rumbler » ou « Can’t You Hear Me Knocking ». Une belle occasion de voir ou revoir la Légende au concert des Rolling Stones au Stade de France l‘Eté prochain ! On y croit…

Let’s Rock Today (and Live In The Shadow Of The Biggest Band Ever Tomorrow)

Paris Nord

LR : Si vous aimez l’article (ou l’artiste ça marche aussi), retrouvez sur Deezer l’album qui ressemble au chant du cygne de Mick Taylor.

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s