Accueil > Review > Review #15 – Beady Eye @ Le Bataclan, Paris

Review #15 – Beady Eye @ Le Bataclan, Paris

beady eye bataclanJeudi 27 Février, direction République sous une fine pluie, puis le Bataclan ou doit se produire ce soir l’ancien backing band de Noel Galla… eeeeeuuuuuhhhhhh Beady Eye, pardon, pour la deuxième fois en indoor dans la capitale pour promouvoir leur second album sobrement intitulé BE. N’ayant pas été réellement convaincu par leur prestation au Casino de Paris il y a presque pile 3 ans (concert archi-complet en quelques minutes) pour la sortie de leur premier LP Different Gear, Still Speeding (le concert avait été bon mais sans plus), nous n’attendons rien d’extraordinaire de ce concert qui ce soir, n’affiche pas sold-out. Juste l’occasion de revoir un groupe qui même s’il n’est pas passionnant, nous tiens à cœur en tant que fanatique d’Oasis.

Justement, un concert de la « nébuleuse Oasis » est toujours rigolo à voir ne serait-ce que pour tout ces clichés réunis sur si peu de mètres carrés : Parka (et ceux même sous la chaleur suffocante d’une salle de concert), T-Shrits The Jam ou Stone Roses, lunettes rondes hippie, coupe au bol et /ou cheveux gras, badge des Who, Doc Martens, le « fucks » pour se dire bonjour, et les fameux « Jean Pierre Gallagher » qui pense tout connaitre de la culture britannique parce que les voyages de classe dans le Kent, bah c’était quand même bien fendard!

Ce soir, pas de première partie mais une excellente surprise : sur scène le troisième frangin Gallagher, Paul est aux platines pour faire monter l’ambiance deux heures durant. Au programme, du rock garage et psychédélique anglais des années 60-70 (tout droit sorti des compil’ Nuggets), Northern Soul,  mini séquence reggae, puis pour faire montrer encore un peu plus la tension, des gros classiques rock des Stones, Beatles, The Who, David Bowie, The Jam, Sex Pistols, MC5 en j’en passe. Paul Gallagher est un gars formidable avec un job en or (peut être le plus beau métier du monde : mixer, boire et voyager). Il est sans doute l’un des seuls DJ au monde à mixer les mains dans les poches et de ne les sortir que pour boire les 6 cannettes de bière posées à côté des platines. Quelle vessie…

21 heure, les lumières s’éteignent sur le morceau White Smoke, et Beady Eye entre sur scène, Liam en tête forcement ovationné par le public acquis à sa cause, et ce quoiqu’il fasse. Le concert démarre fort avec le très « Quadrophenia » Flick Of The Finger, efficace. Liam chante bien, et le groupe intégrant maintenant Jay Mehler à la basse (ancien guitariste rythmique de Kasabian) et le claviériste Matt Jones assure aussi très bien. S’ensuit, Face The Crowd puis une première incursion sur l’album précédent avec le tubesque Four Letter Word. Les guitares de Gem Archer et Andy Bell s’y croisent à merveille.  Pour la suite, retour sur BE avec l’enchainement de quatre titres : Soul Love, Second Bite Of The Apple, Iz Rite et Shine A Light. Même si sur album, beaucoup de titres semblent faibles, la magie du live les rend curieusement bien meilleurs. Et là, surprise : le groupe viol leur engagement : une reprise d’Oasis. Et laquelle ! Wonderwall. Est-ce bien nécessaire ? Personnellement, non, non et non même si formidablement bien exécuté ! Quitte à reprendre du Oasis, le groupe aurait dû choisir entre des morceaux composés par Liam qui collent largement mieux au répertoire de Beady Eye comme The Meaning Of Soul, Ain’t Got Nothing ou encore l’excellent Guess God Thinks I’m Abel. Le set continu avec l’inédit et très Beatles The World’s Not Set In Stone, I’m Just Saying, Soon Come Tomorrow. Le public ovationne toujours le frontman de Beady Eye à coup de LIAM LIAM LIAM entre chaque morceau. Lui, baragouine des semblants de mots et phrases dans un anglais à l’accent incompréhensible. Ce doit surement être très drôle mais personne n’a l’air de comprendre. Seconde reprise d’Oasis avec le plus approprié Cigarettes & Alcohol. Ce sera sans doute le seul moment du concert où le parterre du Bataclan est hors de contrôle comme si le messie était de retour. Rien à faire, Noel manque même si le morceau est très bien exécuté. C’est la dernière ligne droite avant les rappels et les tubes s’enchainent : The Roller, Bring The Light tout en puissance, Start A New et l’excellent Wigwam, un des quatre titres rescapés de Different Gear, Still Speeding.

Le groupe quitte la scène pour y revenir assez rapidement pour un très court rappel composé d’une reprise des Rolling Stones, le mythique et mystique Gimme Shelter. Il faut oser mais ça passe et très bien même. Gem et Andy, y font un boulot superbe et Liam y chante bien. Mention très bien pour  Chris Sharrock derrière les futs surement plus à son aise qu’avec Robbie Williams.

On sort du Bataclan très agréablement surpris par ce concert. Liam a bien chanté et n’en fait plus des tonnes, le groupe a assuré et les compos sonnent bien mieux en live qu’en studio. Cela dit, Beady Eye n’aura jamais l’ampleur, la candeur et la classe d’un Noel en solo avec ses High Flying Birds. Je sais, il faut oublier la comparaison mais le peut-on vraiment ? Quoiqu’il en soit, ces frères Noel, Liam (et Paul) seront toujours dans nos cœurs. Long live Beady Eye, vivement l’imminent nouveau Noel Gallagher et Paul, quand tu veux pour venir mixer à l’appart, y’a des bières. Plein…

Setlist du 27 Février 2014 :

  1. Flick Of The Finger
  2. Face The Crowd
  3. Four Letter Word
  4. Soul Love
  5. Second Bit Of The Apple
  6. Iz Rite
  7. Shine A Light
  8. Wonderwall
  9. The World’s Not Set In Stone
  10. I’m Just Saying
  11. Soon Come Tomorrow
  12. Cigarettes & Alcohol
  13. The Roller
  14. Start Anew
  15. Bring The Light
  16. Wigwam
  17. Gimme Shelter
Advertisements
Catégories :Review Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 1 mai 2014 à 19:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :