Accueil > 90's, A Day In The Rock > #218 – Say What You Want

#218 – Say What You Want

Texas in White on Blonde (1997)

 

Walker Texas Ranger

Plusieurs faisceaux d’indice m’ont amené à faire Texas aujourd’hui.
Ça a commencé hier sans que je ne m’en rende compte. Le cousin de Matt me dit que sa copine vient de Boston, et la ville Boston me déclenche à chaque fois un réflexe pavlovien « Boston Texas » issu du commandement numéro 6 de la blague du film de Michael Youn. Pour le moment rien de musical (NDLRT : pour la culture Boston se situe dans le Massachusetts mais il existe aussi un Boston au Texas).
Ce dimanche midi en commémoration des 50 ans de la mort de JFK sur TF1, on regardait avec mon papa (coucou papa) les images de son assassinat sanglant à Dallas… Texas, ton univers impitoyable…
La révélation eut lieu dans la voiture de ma sœur (coucou Leslie) Virgin Radio passait le dernier single de… Texas : The Conversation.
Quatrième et dernier faisceau appelé  « la confirmation » : après avoir annoncé mon choix à mon acolyte Matt dans la voiture du retour de Reims et les raisons que je viens d’exposer  : boum Texas passe sur RTL2 (normal sur cette radio). Une radio et un groupe qui me remémore en plus les trajets pour le collège dans la voiture de ma maman (coucou maman). Et me voilà donc parti pour le groupe écossais de Sharleen Spiteri.

Texas est un vieux groupe : ils tournent depuis 1985, et rencontrent le succès avec I Don’t Want a Lover en 1989. J’ai cru pendant des années que cette jeune femme charmante était homosexuelle car cette chanson m’a in(tro)duit en erreur. Et je n’étais pas le seul, car cette oeuvre musicale et cette coupe à la garçonne a aussi séduit une grosse fan de base d’homosexuelles.

Quand je prends ma calculette (une Texas instruments TI 89 en l’occurrence), je dénombre un groupe composé de 7 musiciens pour 6 instruments. Après tout dépend, si on considère la voix comme un instrument (personnellement je pense que oui).

Say What You Want est leur plus gros succès commercial et la chanson qui permet à Sharleen d’utiliser toutes les palettes de sa voix (et donc de son instrument). Je vous évite aussi le remix version hip-hop featuring Wu Tang Clan, qui est à mon sens une erreur pour Texas mais aussi pour la musique.

Finalement, je n’ai pas grand chose à dire sur ce groupe (sympathique), sur cette chanteuse (sympathique) et sur cette  chanson (aussi sympathique) si ce n’est que cela me rappelle quelques souvenirs et que le hasard m’ai remis sur la route 66 de Texas.

Let’s Rock Today (and Feel the same about You Tomorrow)

LLLL

LR : Si vous aimez l’artiste (ou l’article, ça marche aussi 😉 ), retrouvez ici l’album pour un aller-retour au Texas !

Publicités
  1. 18 novembre 2013 à 11:22

    J’ai omis de préciser qu’on regardait le reportage ensemble ! Je fais la modif 🙂

  2. lionel
    18 novembre 2013 à 11:12

    sympathique ce commentaire,coucou lilian ,comme aurait dit Tex as le comique à la francaise, bonne semaine

  1. 22 novembre 2013 à 12:01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s