Accueil > 70's, A Day In The Rock, Rock Legend > #213 – Perfect Day

#213 – Perfect Day

Lou Reed in Transformer (1972)

Salut, Lou

Dimanche, nous apprenions avec tristesse mais sans trop de surprise (l’animal était mal en point depuis quelques mois) de MÔssieur Lou Reed. Parrain du rock, empereur du rock’n’roll et Pape du psyche rock, il aura marqué des générations entières de groupes, musiciens, compositeurs, producteurs… 

Etrangement, le succès vint tardivement. L’univers Velvet Underground ayant eu du mal à percer. Un premier album produit et décoré par le maître Andy Warhol qui honnorera le monde d’une des pochettes les plus mythiques de l’histoire (la légende dit que si on lèche la banane, on devient stone. J’ai essayé sur le 33t de mon père, j’ai juste chopé 3 aphtes) ne se vendit qu’à quelques milliers d’exemplaires. Mais tous ceux qui l’ont acheté, selon la formule de Brian Eno, ont monté un groupe. Ca pose les bases.

Reed, c’était une voix. A la croisée entre l’agressivité rock d’un Jagger et la poésie tranquille d’un Dylan. Cette voix qui n’a pas bougé d’un iota entre les années folles et aujourd’hui, témoigne à elle seule de la longévité dont il a fait preuve. Parce qu’il en a vu, des pastoches et des verres pleins. Puis vides.

Oh! Sweet Nuthin’ , que vous avez pu écouter si vous nous suivez sur Facebook, est ma chanson préférée, Made in Lou. Extraite de Loaded, 4e album du Velvet, elle conclut magistralement ce disque, représentant ma quitescence du croisement entre psyché et rock’n’roll. Loaded est de ces disques qu’il faut avoir écouté avant de passer l’arme à gauche, un héritage à transmettre à ses enfants (on s’en fout des baraques et des comptes en banque. Filez vos platines, vos guitares et vos disques !)

Mais aujourd’hui, on parle de Lou, de son oeuvre solo, et de cette chanson marquante et intemporelle. Perfect Day est une chanson à introduire dans toutes les BO de nos différentes vies. Elle rappelle forcément un moment passé, présent ou à venir. Une chanson à laquelle on s’identifie immédiatement, dont la simplicité touchante suffit à vous emmener loin. Là où vous aimeriez être. Là où vous étiez bien. J’appelle ça une chanson universelle, terme loin d’être usurpé aujourd’hui.

Lou Reed était universel. Dimanche, je me baladais sur nos réseaux sociaux, et j’enfilais les lectures d’hommages, les vidéos et interviews sorties de nulle part, les titres qu’on a tous entendus mais qu’il fait toujours bon écouter. Lou Reed a eu un impact majeur sur l’histoire et fait déjà partie de ces grands disparus trop tôt.

Notre fin contributeur Thibawbaw l’a très bien dit sur Rock-Annecdotes : Last Sunday, such an imperfect day.
Aujourd’hui. j’ecoute du rock’n’lou. Take care of yourself up there man.

Let’s Rock Today (and Have a Perfect Day Tomorrow)

Matt

LR : Ci-dessous l’album complet. Pour creuser, et se rappeler que Walk On The White Side est son plus grand succès (mais loin d’être mon préféré).

Publicités
  1. 30 octobre 2013 à 14:20

    Bel hommage Matt ! Comme tu le dis, Perfect Day fait partie de la bande originale de nos vie, c’est un morceau dont on ne peut plus se défaire aussitôt après l’avoir écouté pour la première fois.

    Et puis ces paroles, si simples, si belles, si intenses et si universelles. Quel morceau !

    Encore bravo Lou, tu nous manqueras !

    • 30 octobre 2013 à 14:23

      J’ai beaucoup aimé le tien, d’hommage.

      C’est exactement ça. Pendant qu’on recherche toujours la plus chiadée des façons de dire les choses, ici il le dit simplement… Rien à ajouter.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s