Accueil > 10's, A Day In The Rock > #202 – Spanish Radio

#202 – Spanish Radio

Biffy Clyro in Opposites (2013)

 

Biffy sauteurVoilà, c’est la rentrée. On reprend le chemin des bancs de l’école ou pire, celui des bancs du métro, souvent blindé, assurément crade. Il est loin le temps de la glandouille, des rêveries et des découvertes en tous genres. Ce titre est à l’image de l’été qui fut le mien : intense, joyeux et saupoudré de renouveau.

Bon, trève de poésie de bas étage, c’est vraiment pas mon truc. L’été c’était cool, mais la rentrée c’est vachement bien aussi. Bin oui, y a plein de concerts !!! Ceci dit, en été aussi les groupes se bousculent aux portillons des plus grands festoches (mon patoche !!!) d’Europe mais aussi des petits de France. En gros, le rock ne s’arrête jamais. Et c’est pas les scottish de Biffy Clyro qui vont me contredire. Cet été ils étaient partout : headliner à Leeds/Reading (en clôture du dimanche, s’il vous plaît), en tournée dans toute l’Europe mais aussi et surtout (très égoïstement) présents Place de la République à Paris à l’occasion du Festival des Soirs d’Eté. Oui, la mairie du 3e et Ouï FM ont réussi le tour de force d’inviter les 3 de Kilmarnock sur la scène éphémère parisienne. Et quand on sait que Biffy, en Angleterre, c’est un mastodonte qui déplace les foules et fait péter les feux d’artifices, on se rend bien compte de la perf.

2013, l’année Biffy ? En tout cas, ils m’auront fait mon été et me feront très certainement mon début d’hiver. Leur dernier album ne m’a que moyennement plu à la première écoute, il a fini par devenir la BO de mon périple franco-rital de fin Juillet. Ce faux power trio (ils sont 4 sur scène, un 2e grateux passe une tête de temps en temps derrière un ampli de bout de scène) balance un gros son que ne renieraient pas nos amis des Foo Fighters, avec toujours à l’esprit cette obsession de la composition juste, de la mélodie pop qui marquera les esprits. Opposites, puisque c’est le nom de ce fameux dernier album, est truffé de pépites mélodieuses mais diablement puissantes dont, vous l’aurez compris, Spanish Radio fait partie. Alors pourquoi Spanish, je n’en sais encore trop rien. Peut-être est-ce à cause (oui, quand il s’agit de l’Espagne, je dis ‘à cause’) de cette trompette omniprésente ? Si vous avez une idée, je suis preneur. En tout cas, mon Gary n’y est pour rien…

Bref, je me suis un peu perdu, et j’ai du vous perdre par la même occasion (il est tard, et la plume est elle encore un peu en vacances, excusez-là). Retenez juste que Biffy a sorti un de mes albums préférés de cette année (belle perf, au milieu des Queens, d’Arctic Monkeys, de Franz Ferdinand, …) et qu’il a largement contribué à ce que mon été soit des plus agréables possibles. Ca sert aussi à ça de rentrer : se rendre compte que tout ça, c’était bien ! Welcome back friends.

Let’s Rock Today (and It’s Good To Be Back Tomorrow)

Matt

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s