Accueil > 90's, A Day In The Rock > #190 – Dry The Rain

#190 – Dry The Rain

The Beta Band in Champion Versions EP (1997)

 

F-BetaBand2Le groupe version Beta du jour nous vient directement d’Ecosse. Terre brumeuse et humide, le manque de soleil n’empêche pourtant pas de développer une longue et fructueuse tradition musicale. Et je ne parle pas uniquement de leur magnifique hymne national, probablement l’un des plus beaux du monde, ou de musique celtique assaisonnée de cornemuse. La scène écossaise est également très fournie en rock en tous genres, ce qui nous intéresse ici particulièrement. Puisque vous lisez nos colonnes régulièrement et qu’en plus vous avez une excellente mémoire, vous n’êtes pas sans savoir que le plus grand groupe australien de tous les temps prend ses racines du côté du Glasgow, où sont nés Angus et Malcolm Young, sans parler de Brian Johnson dont la voix reconnaissable entre 1000 a certainement été biberonnée au blend. Cette figure de proue n’éclipse cependant pas d’autres talents parmi lesquels Primal Scream, Franz Ferdinand ou plus récemment Biffy Clyro, The Fratellis ou Mogwai. Non, je ne citerai pas Annie Lennox, faut pas pousser non plus.

Le terrain est donc là, et les gars du Beta Band, même s’ils sont moins populaires et diffusés que leurs illustres comparses, méritent malgré tout une petite place au soleil – rare – du rock écossais. 

C’est sans faire énormément de bruit que The Betat Band va gagner ses jalons de groupe culte auprès des afficionados de musique expérimentale, psychédélique et perchée. En se penchant d’un peu plus près sur leur discographie, on se rend vite compte que les 4 d’Edinburgh ne voulaient pas se contenter d’un seul style. Entre folk, rock, électro et trip-hop, il y a de quoi régaler un beau paquet d’oreilles averties.

J’ai personnellement un peu de mal avec leur côté perché. Trop loin pour moi. Par contre, Dry The Rain c’est plus ma came ! Une petite pépite folk-rock de 6 minutes, dont la structure très simple contraste avec la profondeur de la production, l’apport des cuivres donnant une belle impression d’espace, d’immensité.

Par conte je cherche encore le lien entre le titre et les paroles. Quel est le rapport entre le séchage de pluie et un traitement médicamenteux ? Certainement ce côté perché que je n’arrive pas à saisir. Mais peut-être que vous… ?

Let’s Rock Today (and Enter The Summer Tomorrow)

Matt

LR : Ma rencontre avec Dry The Rain s’est faite sur la BO, toujours excellente, du film High Fidelity. Oui, comme pour Always See Your Face. Quand je vous dis que cet album est mythique…

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s