Accueil > 90's, A Day In The Rock > #184 – Laid

#184 – Laid

James in Laid (1997)

 

Je ressors la vanne du shampooing ou ça ira ?

Aujourd’hui, je vous propose d’écouter, découvrir ou redécouvrir un énième friandise made in Manchester. Et pour le coup, celle-ci est vraiment du cru. Découverte lors d’une des nombreuses soirées dans le meilleur club du monde (si, je vous jure. Ne me contredisez pas. Pas là dessus. Merci !), j’ai nommé le magnifique 42nd Street. Si vous êtes des habitués, ça doit vous parler car on en a parlé au travers des exceptionnels Teenage Kicks et Let’s Dance To Joy Division, mais c’était il y a longtemps, je vous l’accorde…

Ces 2min30 résonnent comme un hymne indie que chaque nation se DOIT d’envier aux anglais. D’une simplicité déconcertante, le refrain ne laisse personne indifférent et force même tout le monde à hurler de son timbre le plus aigu, quitte à froisser les oreilles chastes d’une gente demoiselle qui passerait à côté pour commander sa 5e double vodbull de la soirée.

L’ami DS racontait l’histoire d’un Phoenix loin d’être prophète en son pays. On n’en est pas à ce niveau avec James, mais Laid reste effectivement la seule chanson placée au Billboard par les mancuniens, tandis qu’elle est loin d’être leur plus grand succès sur l’île aux innombrables trésors. Bon, ils ont amassé quelques disques d’or chez eux aussi, je vais être honnête, mais c’est toujours une performance pour un groupe européen que d’apparaître dans les charts de nos amis cainris.

Et c’est certainement lors d’une soirée arrosée et grivoise que le programmateur musical de la série American Pie a repéré ce titre. Effectivement, les premiers vers sont… Dirons-nous… Evocateurs. Jugez plutôt :

This bed is on fire with pationate love

The neighbours complain about the noises above

But she only comes when she’s on top

Bref, vous l’aurez compris, à l’image d’un Mutt de BlinkLaid mérite bel et bien sa place aux crédits du 4e volet de la série culte pour tout teenager de 30 berges qui se respecte.

Let’s Rock Today (and Get Laid Tomorrow)

Matt

LR : ma conclusion est vraiment naze… Pour la peine, petite anecdote : Laid est le premier des trois albums du groupe produit par MÔssieur Brian Eno. What does he know?

LR2 : c’est fou comme ce club a changé ma vie…

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s