Accueil > 00's, A Day In The Rock > #178 – Walking On A Dream

#178 – Walking On A Dream

Empire of the Sun in Walking on a Dream (2008)

Mon empire, pour des vacances !

Quand vous lirez ce billet, je serai en vacances. Loin. Très loin. Dans les Caraïbes. En Martinique (pas de jeux de mots). Du coup, je me demandais comment illustrer mon départ en vacances. J’ai déjà évoqué les tubes de l’été dans mon article sur Metronomy écrit à mon retour de Guadeloupe. Mais ce n’était pas LA bande son des vacances. Celle qui vous projette sur la plage avec un cocktail entre les doigts à chaque écoute.

Alors j’ai cherché dans mon répertoire « bande-son des vacances » quelque chose à vous proposer. En effet, il m’arrive de faire des petites compilations comme d’autres font leur albums photos au retour des vacances. J’y ai trouvé beaucoup de choses, souvent de la musique où je bouge mon petit boule un cocktail dans chaque main :  du David Guetta featuring Kid Cudi, du David Tavare ou du Estelle, du Carly Rae Jepsen mais au final rien de bien rock ou même d’électro rock… Pas de quoi faire une chronique en soit. Et puis j’ai regardé le soleil, au loin à l’horizon. Le même qui brûlera ma peau en Martinique (oui brûlé, car même avec ma crème indice 30, j’aurais très certainement un accident de bronzage). Comme dans un rêve. Ok ! Vous m’avez grillé avec ma transition pourrie ! C’est bien dans une de mes compils que j’ai retrouvé Walking on a Dream de Empire of the Sun. Les MGMT australiens.
Club Med Djerba la fidèle. Août 2009. Où ça où ça ? À la fidèle. Les gentils guignols organisateurs (G.G.O) font monter la sauce à grand coup de choré et Madison avant LE spectacle au théâtre (une estrade et des bancs dans le sable). « Solemani !!! » (les mains en l’air en pseudo rital). Vous l’aurez compris, j’étais comme un coq en pâte. Ou pas.  La seule réjouissance de l’annonce du spectacle était que le transfert au « théâtre » se faisait sur la chanson (et vous l’avez compris car vous suivez et êtes super sympa avec l’auteur qui vous nargue à parler de vacances et des 36 degrés qu’il aura à supporter en Martinique) Walking on a Dream.

Il n’y a pas que moi qui suis loin. Empire of the Sun aussi. Mais dans le genre perché. Des jolies (mais alors jolies) tenues de scènes, du beau maquillage, un clip bizarre (et pas cher), une obsession pour les civilisations qui avait au centre de leur culture le soleil. On peut rajouter un fanatisme pour les affiches des films de Star Wars qui ont directement inspiré le groupe pour leur pochette d’album. Bon je vous laisse je vais finir de préparer la valise !

Let’s Rock Today (and Walk on Holidays Tomorrow)

LLLL

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s