Accueil > 10's, Découvertes > #2 – Outsiders

#2 – Outsiders

481025_461660473869722_1760094500_n

Elle vous avait manqué, cette rubrique ! Et bien la revoilà ! Toujours pour vous présenter un groupe de jeunes rockeurs qui n’en veulent, toujours sous influence d’un style sans qui nous ne serions pas là (je parle bien du blues et non des t-shirts de Christian Audigier), mais cette fois-ci, ils sont 4… Et ces 4 étrangers (bin oui, ils viennent du Val d’Oise quand même…) seront eux aussi à l’affiche de la première soirée LRT le 30 Mai au Cavern Club, en première partie de nos premiers poulains, The Black Electrics.

Introducing Outsiders

Le Val d’Oise donc. c’est là que tout a commencé. Ou presque tout. Comme beaucoup d’autres, Benoit, Manu, et les frères Romain et Vince se rencontrent au lycée. Classique. Comme la musique que jouait Benoit à l’époque. A priori donc, rien ne les prédestinait à monter un groupe de blues rock. Et pourtant…

Le hasard de la vie va mener Benoît à voyager, à découvrir le monde et à s’arrêter, allez savoir pourquoi, à Fayetteville, bourgade universitaire de l’Arkansas dont l’Uni est plus connue pour les sportifs qu’elle fournit aux drafts des sports nationaux que pour sa ferveur pour le rock’n’roll. Malgré tout, Benoît s’amourache de cette musique et forme son premier groupe : The European Sons, sur le modèle White Stripes, un duo guitare-batterie. Tout sauf un hasard puisque le mastodonte à deux têtes de Detroit est une des raisons qui aujourd’hui font que les Outsiders existent.

De retour dans sa belle contrée du 95, en avant Guingamp, il suffit de quelques jours pour que Manu prenne sa basse, Romain sa plus belle voix et sa dextérité sur le manche et Vince ses baguettes enflamées pour que les premières répetes s’organisent. Et chacun son rôle : Manu c’est le cool guy. C’est con il est à la basse, mais lui n’a pas besoin d’être au devant de la scène pour faire tomber les minettes. Son groove naturel fait le job. Romain lui, c’est le talent du groupe, et le finisseur des compos que lui amène Benoît, son binôme à la gratte et au chant. Une belle complémentarité en somme (même si on reste dans le Val d’Oise). Enfin, Vince derrière ses fûts est le gardien du temple, sorte de pierre angulaire sans laquel le groupe plongerait dans le chaos. ‘He’s got the beat that don’t cheat‘. Tout est dit.

Et pan, c’est parti, on révise nos plus belles influences, qu’elles soient delta blues (Muddy Waters, Son House, Robert Johnson), rock’n’roll des papas (Beatles, Who, Cash, Stones, Clash) ou heavy blues from Detroit (Jack White – le maître, Go, Greenhorns, Soledad Brothers – certains même chroniqués par Benoît sur LRT), on y ajoute une dose de french touch (en anglais, comme leurs paroles), de plaisir et de sincérité et on obtient le premier EP, en écoute libre ici même, sorti en 2012.

Il a certes les défauts d’un premier essai mais les compos sont bonnes, le rythme est là et les riffs saignent. Tout ça nous promet une belle année 2013 puisque European Son (tiens tiens) – que vous écoutez depuis le début de l’article je suis sûr, single sorti il y a quelques semaines à peine, confirme les espoirs et les concerts s’enchaînent jusqu’au 30 Mai, où ils se produiront en début de soirée pour la première de Let’s Rock Tonight.

En attendant, un nouvel EP est en préparation pour une sortie avant la fin de l’année. Pour notre plus grand plaisir. Et le votre… Si vous venez le 30 Mai ! Leur gouache, gouaille et bouilles incroyables vous feront chavirer !

Matt

Pour suivre et soutenir les Outsiders, voici leur page FB officielle (méfiez-vous, il y a des imitateurs !) : http://www.facebook.com/outsiders95.

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 11 juillet 2013 à 17:54
  2. 11 juillet 2013 à 17:54

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s