Accueil > 60's, A Day In The Rock > #150 – My Bonnie (Lies Over The Ocean)

#150 – My Bonnie (Lies Over The Ocean)

Tony Sheridan – with The Beatles –  (1961)

 

The Professor

Nous sommes le 22 février.

Et comme vous le savez sans doute, le 22 février c’est  pour beaucoup de castors juniors, un jour de fête dédié à la mémoire de Sir Baden-Powell, célèbre pour avoir fondé le mouvement scout. Dans leurs cabinets de lecture, d’autres férus d’histoire (ou de kilt) vous rappellerons non sans raison que le 22 février c’est avant tout l’intronisation du premier des Stuart, Robert II, qui s’installe enfin sur le trône d’Ecosse.  A ces artisans de la mémoire, nous répondrons, et en choeurs s’il vous plaît, que le 22 février ne sera rien d’autre désormais que le 150eme article offert au monde par Let’s Rock Today.

En revanche, pour ne pas froisser les susceptibles castors, et les non moins grincheux historiens, nous avons astucieusement choisi notre morceau du jour. Vous allez très vite comprendre…

My Bonnie Lies Over The Ocean est un morceau mille-feuille qui navigue au gré du vent à travers les siècles. Tour à tour hymne au roi d’Ecosse (+1) déguisé en chanson d’amour, devenu comptine pour enfant, puis chant de ralliement scout (+2), cette chanson aux milles facettes fut parodiée à foison pour se transfigurer en Rock ‘n’ Roll aussi simplet que sautillant.

C’est à cette date que s’arrête notre embarcation, sur une berge industrielle du port d’Hambourg, vibrant des bip et de bop qui s’échappent des sous-sols de la cité germanique. Nous sommes en 1960, le rock ‘n’ roll est encore un vilain garçon américain et seules les folies interlopes des clubs hambourgeois osent remuer du popotin. Ce soir là, dans une ruelle sombre, derrière une porte obscure, des blousons noirs jouent pour un public ivre de rébellion les rythmes diabolique de Nashville, Tenessee.

Parmi ces joyeux lurons, il y avait Paul, John, George, Pete et même Ringo. Dans le fatras initiatique de ces concerts encore confidentiels, tout le monde apprend de tout le monde. Les amitiés se créent, les groupes se mélangent et les guitares s’aiguisent. Les Beatles avoueront plus tard que leur force et leur solidarité s’est constituée durant ces quelques semaines d’apprentissage intense dans les bars délabrés de la ville allemande.

Parmi toutes les sources d’inspiration, un musicien confirmé, Tony Sheridan (surnommé le « Professeur » par Paul lui-même), aura eu son rôle à jouer. Dans les méandres des débuts difficiles et d’un avenir incertain, un guide est toujours le bienvenu, même pour les plus talentueux. Pour les Beatles, Tony Sheridan sera ce mentor nécessaire. Et c’est déjà pas mal. Plus capé que la plupart, il a montré la voie, consolidé les ambitions, donner un modèle de jeu de scène, à de jeunes loups timides.

Les trajectoires des carrières respectives se croiseront inéluctablement à Hambourg, les uns naissants à la célébrité et l’autre achevant son quart d’heure de gloire. Pourtant, on n’oublie pas Tony Sheridan si facilement. Celui qui reste le premier à avoir répandu sur les ondes britanniques le son de la guitare électrique, faisait son petit effet sur les scènes rock européennes. Accompagné ou non par les Beat Brothers, il a depuis ce temps et toute sa vie durant, brûlé pour sa passion du rock.

S’il y a donc quelque chose à retenir de ce 22 février c’est bien qu’il vient 6 jours après le 16 février, triste jour qui a vu « The Professor » rejoindre le dormeur du val, plus de 50 ans après avoir poussé du doigt le premier domino d’une cascade musicale qui nous éclabousse encore aujourd’hui.

Let’s Rock Today (and Remember February 16th Tomorrow)

DS

LR’ : Une autre version à succès de la même contine par Duane Eddy (1960)

LR » : Un seul nain manque à l’appel, saurez-vous trouver lequel ?

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 8 mars 2013 à 07:51

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s