Accueil > 70's, A Day In The Rock, Rock Legend > #147 – All Right Now

#147 – All Right Now

Free in Fire and Water (1970)





Faites pas la gueule, on se souvient de vous !

Vous aimez Free, vous avez tout compris !

Voilà, c’est fait, la blague est placée et vous avez maintenant en tête un fournisseur d’accès internet « révolutionnaire »… Et tandis que je joue avec les mots, la moutarde me monte au nez. Mais quel est ce pays où Free fait résonner en nous l’horripilant bip d’un modem en cours de connexion plutôt que le riff électrique d’une guitare en délire ? Quel est ce pays où même la recherche Google attend deux pages pour nous indiquer que Free est aussi un groupe de rock ? Mais quel est ce pays où Free est au téléphone ce que Téléphone est au rock ?

Mais Diantre ! Le monde devient fou ! La France a-t-elle effacé Free de sa mémoire ? Et Paul Rodgers ? Et Paul Kosoff ? Et Andy Fraser ? Quoi ? J’en demande trop là ?

Bon ok, soyons plus réaliste : et « All Right Now », ça vous parle ?

Ah, là il y a du monde. Là on se souvient. Là on fredonne. Heureusement que notre groupe a accouché d’un petit monument du rock qui le sauve in extremis des terribles oubliettes de l’histoire. Et pourtant, Free est un vrai bon groupe de rock. Un groupe précurseur qui  cumule, sur le papier, les qualités d’un groupe de légende : un excellent chanteur, un grand guitariste, un blues rock inspiré et inspirant, des tournées dantesques, un nom de groupe, des albums maîtrisés, des concerts monstrueux, des coupains plutôt fameux, et, bien sûr, un morceau signature inoubliable. Que demander de plus ?

Va savoir… Pourquoi le succès ? Pourquoi l’oubli ? Pourquoi AC/DC plutôt (et plus haut) que Free ? Et pourtant je vous le dis sans détour, sans All Right Now, pas de Higway To Hell, pas de Touch Too Much, pas de Walk All Over You. Ou du moins, pas aussi grandiose. La filiation entre les British et les maîtres Australiens est évidente et totalement assumée par Angus lui-même.

Maintenant qu’on sait tout ça, plus une minute à perdre. On reprend nos vieilles galettes de Free, ou on se connecte gratis sur Rocktube, et on rattrape illico presto son retard. Vous allez voir, Free c’est comme une rivière (« like a river » comme disait l’autre). Une rivière qui coule tranquillement sur l’histoire du rock, qui dort dans son lit de blues pour se réveiller brusquement et vous embarquer sur des rivages grisants. Voilà, vous commencez à vous sentir plus léger, plus rock, plus libre…

Vous écoutez Free, vous avez tout compris !

Let’s Rock Today (And Feel Free To Listen Free Tomorrow)

DS

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s