Accueil > 00's, A Day In The Rock > #134 – The Age Of The Understatement

#134 – The Age Of The Understatement

The Last Shadow Puppets in The Age of the Understatement (2008)

Alex et Miles

La Russie, froide et grande contrée qui a stoppé toutes les conquêtes des plus grands mégalomanes de l’Histoire. Napoléon, Hitler et bien d’autres s’y sont cassés les dents. Cependant le rideau de fer n’a pas pu empêcher les mélomanes d’accéder aux sirènes de la musique rock, étendard de la culture anglo-saxonne, honnie par les communistes (meurs, pourriture de communiste !)
Même si les Swing Sixties et la Beatlemania n’ont pu percer le rideau de fer à leur époque, les années 1980 et les premières fissures du Mur ont permis à la jeune génération de découvrir ces génies de la musique et de leur donner l’espoir de voir un jour s’instaurer la démocratie. Oui je m’emballe un peu (beaucoup même) mais je n’ai pas été jusqu’à dire que la Russie était une grande démocratie comme notre Gégé (ex) national.

Tout ça pour vous dire que de voir les neo-Beatles débarquer sur les ruines de la guerre froide, faire joujou avec les chars et faire les guignols avec les Choeurs de l’Arméee Rouge, c’est un joli pied de nez bien provocateur à ceux qui ont empeché la déferlante du Rock (ahahhahahah, rire machiavélique « on »).

Vous avez pu tiquer sur l’emploi de « neo-Beatles », mais n’ayons pas peur des mots… Ou du moins on peut parler de leurs dignes héritiers. Leur talent, leur impact sur le rock anglais actuel (et aussi leurs coupes de cheveux) font d’Alex Turner et de Miles Kane, les artisans de la relève britannique. D’ailleurs, ce n’est pas cet article sur Miles qui le compare à Macca qui me contredira (normal c’est moi qui l’ai écrit).

Et en plus ce sont des super potes. Paraîtrait-il même que leur deuxième album commun serait sur les rails. Une excellente nouvelle rien qu’à l’idée de retrouver les cordes utilisées au profit de leurs voix unies. Mais bon il ne faudrait pas non plus rendre trop jaloux les autres Arctic Monkeys (je termine l’auto promo LRT avec cet article de Matt).

Pour la petite histoire, le clip de cette chanson a été réalisé par Romain Gavras (fils de Costa, non pas croisières) tandis que celui du deuxième single du band, « Standing Next to Me« , a été réalisé par Richard Ayoade, le réalisateur de Submarine dont Alex a fait la bande son en solo (article ici, mince encore de l’auto promo).

Let’s Rock Today (and Stop Auto Promo Tomorrow)

LLLL

Publicités
  1. lionel
    14 janvier 2013 à 12:57

    sympa des relents de la musique orchestrale des shadows is « t it que j’affectionne!

    • 14 janvier 2013 à 15:25

      Il faudrait qu’on fasse un article sur les Shadows !

      • 15 janvier 2013 à 23:01

        C’est dans ma shortlist. Apache !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s