Accueil > 00's, A Day In The Rock > #126 – Through The Fire And Flames

#126 – Through The Fire And Flames

DragonForce in Inhuman Rampage (2006)

 

NB : si ce n’est pas déjà fait, lancez la musique (pas celle de Nicoletta, qu’on se comprenne bien) avant de commencer à lire l’article, si vous voulez réussir le challenge que je vous propose : arriver à écouter ce morceau en entier. Je suis sympa, je vous ai mis la version raccourcie, car 7 minutes de ça, c’est long… GO !

Certes, j’avais dit que j’arrêtais avec la série Guitar Hero. Mais c’est pas de ma faute, c’est Alx elle voulait pas ! Et vu que je suis un garçon sage et discipliné (scipliné), me voilà forcé de vous proposer Through The Fire And Flame, qui reste certainement le titre le plus mythique de la franchise. Alors je vous arrête tout de suite, c’est bien grâce (à cause de ?) Guitar Hero que je connais DragonForce. Je ne me suis pas mis au Speed Metal du jour au lendemain.

Mais cette chanson est tellement… Si… Enfin… Je sais pas comment dire, je ne sais pas s’il faut rire ou pleurer en écoutant ça. Autant je suis prêt à reconnaître le talent des musicos (que ce soit au chant, aux guitares, à la batterie ou à la basse – surtout que le bassiste est non seulement français mais Ardennais. De Charleville-Mézières très exactement. Où l’on mange les meilleurs pâtés croûtes et boudins blancs du Monde, je n’ai pas peur de le dire. Et je parle sous le contrôle de Woinic, plus grand sanglier de l’univers !), autant la chanson a vite fait de me coller un mal de crâne terrible (sachant que je viens de l’écouter 4 fois de suite pour aider à l’inspiration, imaginez mon état).

Le Power Metal, c’est donc ça. Une sorte de vomi du rock, un patchwork dans lequel tout le monte fait tout le plus vite possible, et si ça sonne tant mieux ? OK… Je reste malgré tout forcé de reconnaître l’effort réalisé sur la mélodie, qui, si elle était fredonnée par Carlita ou Patricia Kaas, on dirait qu’elle est mignone. Bref, du coup je fais quoi moi. J’aime ? J’aime pas ? Ah… Si tout pouvait être aussi limpide que les Beatles, notre monde serait moins hostile.

Pour finir, je me soumets à la tentation et ne vous délivre pas du mal : voici beberle2, Guitar Heroteur émérite qui nous livre ici une prestation presque sans bavure sur ce titre. Histoire de vous donner une petite impression de ce que ça donne 4000 notes à jouer en 7 minutes… Sale gosse va.

Alors, vous êtes arrivé au bout ? Ca va ? Vous le vivez comment ?

Let’s Rock Today (And Quit Guitar Hero Tomorrow)

Matt

LR : Alx, je t’avais prévenue… Fallait pas me provoquer ! 😉

LR2 : Je viens seulement de faire le lien entre le pseudo de notre fan la plus fidèle et le prénom du chanteur de son groupe fétiche. Définitivement, GH n’est pas bon pour mes neurones ! C’est décidé, demain j’arrête…

LR3 : pour les furieux, voici la version longue. Très longue…

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s