Accueil > 00's, A Day In The Rock > #122 – Her Lies

#122 – Her Lies

Asaf Avidan & The Mojos in The Reckoning (2008)

 

Le punk à chien

Asaf Avidan & The Mojos autant vous dire tout de suite qu’avec un nom de groupe comme ça, je n’étais pas prêt de les écouter. Tout au plus j’aurais pensé intuitivement à Steeve Savidan et son mojo devant le but.
D’ailleurs cela n’a pas loupé, lors des Solidays 2011, à la vue de leur nom, avec l’acolyte Matt on s est dit « encore un groupe de ska ou de Daube-Step, cool on va pouvoir faire une pause bière-junkfood-bière ». Ben non raté. Et bien raté…

En fait le nom du monsieur (j’insiste bien ce n’est pas une dame malgré cette voix si aiguë, douce et parfois malicieusement forcée) est d’origine Israélienne. Pays pas forcément réputé pour son rock même si l’Eurock 2012 nous avait réservé quelques belles surprises venues de contrées lointaines et éloignées du rock originel. Asaf est accompagné partout par ses musiciens mais depuis 2011, il a quitté ses Mojos mais n’a pas perdu le sien.

Samedi dernier mon pote Matthieu avec qui je partageais un verre de vin m’alerte sur une chanson qui passe dans le bar. Un remix electro. On entame le combo pavlovien Shazam, YouTube, Wikipédia, Deezer. Même phénomène que pour Likke Li, je découvre un artiste grâce à un remix en l’occurence celui de Reckoning Song de Wankelmut. Un petit tour sur Google images pour voir la tête d’ange androgyne de cette voix si délicate… Ben non, il a une bonne gueule de punk à chiens qu’on pourrait trouver place d’Erlon (aussi communément appelée par certains, je cite, « la cour des miracles »).

Bon, je me suis déjà fait berner une première fois par son nom, pas moyen que je m’arrête à un délit de sale gueule. Cette fois-ci, je me suis penché sur l’écoute complète de The Reckoning. Et que de pépites… Une vraie mine d’or du Klondike dont j’ai retiré la chanson du jour. Je viens de rencontrer le fils spirituel d’un plan à trois entre Jeff Buckley, Robert Plant (comme Savidan) et Janis Joplin, un mec qui connait toutes les ficelles du rock : qui gratte les cordes de sa guitare ; tire, étire et compresse ses cordes vocales au profit des lignes de ses textes. Un gars qui vient de faire de vous son pantin émotionnel et qui vous laisse un nœud à l’estomac.

Let’s Rock Today (and don’t lose your Mojo Tomorrow)

LLLL

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 15 juin 2013 à 19:13
  2. 4 mars 2013 à 08:07

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s