Accueil > 90's, A Day In The Rock > #120 – Cliffs Of Dover

#120 – Cliffs Of Dover

Eric Johnson in Ah Via Musicom (1990)

 

Eric Johnson, ça ressemble plus à un nom de footballeur qu’à un virtuose de la guitare, soyons honnêtes. Et pourtant… Et pourtant. Je suis toujours devant ma télé, j’ai claqué un score sur Slow Ride, je suis en forme. C’est sûr, rien ne va m’arrêter. Rien ? Ah si… Cliffs Of Dover. La falaise britonne m’aura fait du mal, et même le niveau moyen de mon jeu préféré m’aura donné beaucoup de fil à retordre

Cette chanson (instrumentale = sans parole – oui je précise, ça fait des lignes en plus pour l’article !) est étrange. Johnson m’envoie un message à chaque fois que je l’écoute. L’intro, c’est un départ en trombe. Le coup de grâce avant l’heure. C’est une exécution très rapide. En 15 secondes on a compris que le bonhomme n’est pas venu là pour beurrer des casses dale. Si vous avez survécu, s’ouvre à vous le couplet/refrain. Avec son air démembré et sa rythmique insaisissable, il fait un peu fadasse à côté des 30 premières secondes. Compliqué. Un peu comme si, en cours de français au collège,  vous récitiez la poésie que vous n’avez pas apprise juste après cette petite peste à lunettes qui elle, parce qu’elle n’a rien d’autre à faire évidemment, la connait sur le bout des doigts. Mais vous êtes bons vous aussi bordel !! En plus ça sert à rien la poésie, autant s’entraîner à faire comme Eric Johnson à la guitare…

Ceci étant, Johnson se libère un peu sur la fin, et nous claque un énorme solo. Tellement énorme qu’il sera classé 17e meilleur solo de l’histoire selon le magasine Guitare World. A moins que ce ne soit le solo de l’intro qui soit 17e. Ou celui de l’outro… Bref, on en sait plus, il y en a trop ! Trop de vélocité. Trop de notes. Trop de vitesse. Et comme si c’était pas suffisant, telle une fille qui vous largue comme une vieille merde et qui en plus vous assène le coup fatal « et en plus je pars avec ton meilleur pote », Eric Johnson nous offre 10 dernières secondes de folie.

Selon ses dires, il ne mérite même pas le crédit d’auteur compositeur sur cette chanson, car « c’est un don du ciel. Ca m’est tombé dessus comme ça. Je n’ai rien fait ». Modeste avec ça… Bon par contre Eric, va falloir faire quelque chose pour cette coiffure là, car c’est plus possible… Et pour la chemise aussi, au passage. Prends exemple sur ton pote Satriani. Ah non en fait, oublie…

Let’s Rock Today (And Fall From The Cliff Tomorrow)

Matt

LR : il est bien évident que je n’ai jamais réussi à passer une seule fois ce morceau à Guitar Hero. Je crois même n’avoir jamais passé l’intro. Oh en mode difficile hein, en moyen je l’éclate le Eric !!!

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s