Accueil > 00's, A Day In The Rock > #110 – Auto Rock

#110 – Auto Rock

Mogwai in Mr Beast (2006)

Comment suis-je venu à écouter les Écossais de Mogwai ? Grâce au film « Zidane, un portrait du XXIème siècle » dont ils signent la bande originale. Ce film-documentaire est considéré comme une œuvre artistique à part entière.Tel un Nostradamus ou un calendrier inca annonçant la fin du monde, ce film de mauvais présage prophétise l’acte final de la carrière de l’illustre numéro 10 français. Carton rouge. A la croisée du sport-réalité, on retrouve le quintet écossais pour accompagner la sortie du joueur, la tête baissée aux vestiaires en lieu et place de feu Thierry Gilardi.

A vrai dire, je n’ai pas vu le film, car ce Madrid-Villareal était diffusé un an avant sur Canal et aussi parce que j’avais déjà pris mon abonnement. Par contre, j’ai écouté Mogwai. Même si la BO est sortie 6 mois après le film, j’ai pris leur dernier album de l’époque : Mr Beast.

Premier morceau, Auto Rock, coup de boule. Transporté. Loin. Très loin. Aussi loin qu’un tir de Gignac. Un vrai coup de boule musical. En plein cœur. Le genre de coup de boule artistique qui ne ferait pas tâche devant le centre Pompidou et qui j’espère évitera votre polémique.

Mogwai c’est du tout simple, on prend au choix une ligne de basse, un riff de guitare, quelques notes de piano (ici que des notes noires), on la conserve pendant tout le morceau et on tricote autour. On amplifie, on sature, on varie, on sort la pédale miaou, enfin la ouah-ouah. Mogwai fait monter l’intensité. On en tremble.

Au fait, vous avez remarqué ? Il n’y a pas de paroles ! Que de l’instru ou presque, Acid Food à ce propos vaut le coup de s’attarder quelque peu dessus.

Et en concert c’est comment ? Bah c’est bien ! Vérifié et approuvé à Marsatac 2006. Tout est basé sur des jeux de lumières et un visuel qui vous plonge dans leur atmosphère. On profite des grandes séquences instrumentales pour se laisser porter par l’intensité sonore et toutes les variations. Pour ceux qui veulent vérifier par eux-même, écoutez ce live de Fear Satan. D’ailleurs leurs concerts terminent très souvent en cacophonie, à coup de grands larsens comme si les gentils petits Mogwai se transformaient en Gremlins…

Let’s Rock Today (and never feed Mogwai after midnight Tomorrow)

LLLL

LR : Mogwai furent l’un des chouchous de John Peel (pour ceux qui ont besoin de se rafraîchir la mémoire, c’est ici).

LR2: Mogwai est l’un des nombreux groupes écossais à avoir travaillé avec leur compatriotes d’Arab Strap mais aussi avec Gary Lightbody de Snow Patrol sur leur album précédent (Rock Action).

LR3 : Bon anniversaire à mes petites grosses ! Elles se reconnaîtront.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 12 juin 2013 à 11:56
  2. 19 novembre 2012 à 08:23
  3. 7 novembre 2012 à 10:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :