Accueil > 70's, A Day In The Rock > #98 – Eruption

#98 – Eruption

Van Halen in Van Halen (1978)

 

Alors ça c’est du rock ! Et du bon ! Court peut-être, mais bon ! Et que je ne vous entende pas me refaire votre barbante tirade pseudo-philosophique sur le fait qu’il n’y pas de bon ou mauvais rock… Et bien si ! Il y le bon et le mauvais rock, comme il y a le bon et le mauvais chasseur.

Le bon rock, c’est simple comme un gars qui monte sur scène avec sa guitare, devant un tas de spectateurs chauffés à blanc (et qui ne lui feront pas de cadeau…) et qui crache. Je dirais même plus : qui crache le feu !

Bref, le bon rock est tout entier dans cette minute et quelques de notes en fusion que nous propose Eddie Van Halen dans ce qui reste, jusqu’à ce jour, l’un des solos les plus célèbres de l’histoire.

L’effet volcanique auquel parvient Eddie  dans notre morceau réside sans doute dans le magma étincelant de notes qu’éructe des doigts acérés et une technique virtuose décidément novatrice. Pour utiliser les termes techniques nécessaires à la bonne compréhension de tous, Van Halen dévoile dans Eruption la fameuse technique du tapping : une technique de guitare qui consiste à « alterner des hammer-on et pull-off successivement avec la main gauche tout en tapant une note avec la main droite ». En termes moins techniques (nécessaires à la bonne compréhension des autres), le tapping consiste à taper (ben oui!) sur les cordes d’une guitare comme on le fait sur un clavier d’ordi, en rythme et très, très, très vite ! Une petite leçon ici pour les guitaristes amateurs qui veulent eux aussi apprendre à cracher….

Cette technique inouïe aurait, selon la légende, était inspirée par Heartbreaker de Led Zep, lorsque le petit Eddie admirait son maître à jouer, le grand Jimmy. Posté sur les épaules de ce géant, celui qui jouait de dos au public pour ne pas divulguer ses secrets de fabrication, révolutionne d’un coup de doigt magique la guitare rock. Ce solo du feu de dieu, par sa vitesse et son aspect novateur, lui permet de marquer les esprits, d’exploser à la face du monde, de jouer pour les plus grands, de vendre des millions d’albums (15 environ pour ce premier opus) et surtout de nous jeter à chaque fois et sans prévenir dans un état de jouissance enragée.

Let’s Rock Today (and Blow Up Tomorrow)

DS

Publicités
Catégories :70's, A Day In The Rock Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s