Accueil > 00's, A Day In The Rock > #97 – You Don’t Understand Me

#97 – You Don’t Understand Me

The Raconteurs  in Consolers Of The Lonely (2008)

 

“C’est ton anniversaire !!!!” Chante un sketch de plutôt mauvais goût, qui enchaîne, après cette phrase des plus festives, un striptease que Ditta Von Tease serait la première à renier. Bref, happy birthday Jack White. Et on continue donc avec un troisième volet sur LRT, consacré à son œuvre des plus complètes et impressionnantes. The Raconteurs, premier « side project » des 50% les plus importants des White Stripes, sont, avec le recul, une sorte de chaînon manquant entre le duo le pus célèbre du Billboard et le Jack White version solo.

The White Stripes, nous l’avons déjà vu, c’est l’apologie du simple. Pas besoin d’être plus que deux, une guitare, une batterie (qui a dit boite à rythme ???!!!) et une bonne dose d’aura made in Jack White.

La version solo du même Jack est un peu plus mélodique, orchestrale et orchestrée. Plus complète mais tout aussi puissante.

The Raconteurs, sorte de supergroupe toujours centré sur notre sujet de la semaine (de l’année ?) implique bien plus qu’une gratte folk et une voix criarde. Piano, basse ultra présente, rythme bluesy. Tout y est.

Notre chanson du jour est l’apothéose de ce que Jack faisait à la sortie de l’école des ‘bandes blanches’. Et en écoutant ce que ça donne et comme ça sonne, on est à deux doigts de l’encourager à faire l’école buissonnière toute sa vie. En fait non, vas y Jack White, fais toi plez !

Et bien là encore, Jack va plus loin. Il va effectivement en cours tous les jours avec sa petite soeur, fait ses devoirs, va s’amuser avec les copains (The Raconteurs, pour eux qui suivent pas), passe son dernier exam avec les félicitations du jury (l’album Icky Thump, dernier opus produit à deux avec Meg est un bijou) et en profite pour faire quelques options facultatives (comprendre : enregistrer avec The Dead Weather et composer pour sa pomme, pour ceux qui suivent encore moins).

Va comprendre Charles. En fait non… We don’t understand you, Monsieur Jack White. Et c’est très bien comme ça…

Let’s Rock Today (and Understand Me Tomorrow)

Matt

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 19 novembre 2012 à 08:23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s