Accueil > Review > Review #2 Keane @ Le Casino de Paris, Paris

Review #2 Keane @ Le Casino de Paris, Paris

Evening With Keane

Mardi soir, c’était mon grand retour au Casino de Paris après 15 ans d’absence et mon premier concert parisien (Michel Jonasz et sa Boîte de Jazz, vous connaissez ?). C’était surtout le grand retour de Keane en France après la sortie de leur dernier album Strangeland le 7 mai dernier.

Une première partie prometteuse : Bastille, avec un nom aussi frenchy, on ne s’attendait pas à un groupe anglais et ça en a même étonné Tom Chaplin! Bref  au premier visuel du groupe, on se retrouve projeté dans les années 80 avec le look du chanteur à la Nicola SIRKIS (Indochine).
Les premières notes commencent et on est en total décalage, musique plutôt dans le mouv actuel et on y prend vite goût. Des sonorités électros viennent se mélanger au rythme pop rock. Déjà trente minutes en leur compagnie et ils nous proposent pour leur dernier morceau un bond dans les années 90 (on a gagné 10 ans en 30 minutes !). Pour notre plus grand kif, une reprise inattendue de This is the Rhythm of the Night de Corona (jetez un oeil au live ici). Bastille, un band de quatre brits bien sympathiques mais qui ne nous fera pas oublier notre soif de Keane.

Après cette première partie prometteuse (« Merci Bastille !! »), Tom Chaplin et ses trois acolytes, dont Jesse Quin le bassiste fraichement intégré en 2011, sont entrés sur le premier titre de leur dernier album You Are Young. De quoi nous rappeler que nous avons un peu vieilli depuis Everybody’s Changing (presque 10 ans…).

Enchainant à la fois des nouveaux titres très prometteurs de leur dernier opus comme l’excellent Disconnected ou encore Sovereign Light Cafe (que j’écoute en écrivant cet article) mélangés à des titres rentrés aujourd’hui dans les standards de la pop britannique comme Somewhere Only We Know, Keane a su reconquérir son public qui lui a bien rendu en faisant plusieurs standing ovation tout au long de la soirée.

N’oublions pas également quelques morceaux émouvants comme Sea Fog avec la voix de Tom résonnant dans l’enceinte du Casino de Paris (grand moment !) ou A Bad Dream qui ont réussis à m’hérisser les poils.

Après 1h40 de plaisir et une setlist répondant parfaitement à mes attentes (même si j’ai du attendre la tout dernière chanson du rappel pour avoir Cristal Ball), la salle a dû dire au revoir à Keane mais surtout à bientôt car comme l’a promis Tom Chaplin, le leader du groupe, ils reviendront avant la fin de l’année 2012 (et du monde ?!) sur une scène parisienne. J’y serai. Et vous ?

Let’s Rock Today (and This Is The Last Time Tomorrow)

Rém (with Lulu)

Publicités
Catégories :Review Étiquettes : , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 2 décembre 2013 à 11:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s