Accueil > Review > Review #2 (bis) Keane @ Le Casino de Paris, Paris

Review #2 (bis) Keane @ Le Casino de Paris, Paris

Evening With Keane.

Trois ans déjà depuis mon dernier concert de Keane dans la fameuse salle du Sheperd’s Bush Empire de Londres, concert donné pour le 50ème anniversaire du mythique label Island Records (Bob Marley, U2 et Amy Winehouse). Un souvenir excellent qui, en tant que fan, me semblait de plus en plus vieux. Heureusement avec leur nouvel album Strangeland sorti la semaine dernière, les gars de Keane inaugurent leur tournée Européenne en France. Et ils ont choisi le Casino de Paris, jolie salle du 18e arrondissement pour jouer leur seule date française.

La 1ère partie Bastille (Londonien, comme son nom ne l’indique pas) nous a gratifié d’un petit set d’une demie-heure très sympa. Ils ont notamment terminé en jouant une reprise du très célébre Rhythm of the Night de Corona qui a fait tout son effet auprès du public déjà conquis par leur pop festive.

A 21h, la salle est bondée, le public s’impatiente, et les Keane arrivent sur scène su les notes de You are Young. Le public se dévergonde, bien aidé par Tom Chaplin en chauffeur de salle. Les tubes s’enchainent les uns après les autres, laissant de temps à autres des moments plus calmes où la voix de Tom Chaplin fait tout son effet (The starting Line, Sea fog, Bedshaped et Black Rain). Je mets au défi de tout le monde de trouver un chanteur de groupe de rock avec une plus belle voix. Car là est bien l’atout numéro 1 de ce groupe et fait toute la différence lors des comparaisons avec des groupes à dominante piano comme Coldplay, Travis ou The Fray.
Le piano, dompté par Tim Rice-Oxley le songwriter du groupe, est également omniprésent tout au long du concert, c’est bel et bien leur marque de fabrique !

Les tubes planétaires Everydody’s changing et Somewhere only we Know donnent le droit à de bons moments avec un public chauffé à bloc. Mais le meilleur moment pour moi, c’est lors de la chanson Sovereign Light Café. Annoncé comme le deuxième single de l’album, cette chanson est un véritable bijou et est pour moi la chanson qui résume le groupe Keane : une superbe voix, un piano efficace, une batterie clap-along.

Pour résumer : un groupe en grande forme, une communication simple et sincère avec le public qui lui a bien rendu. Un public en top form avec plusieurs ovations assez énormes qui ont vraiment surpris le groupe qui, visiblement, ne s’attendait pas à un tel accueil.

Comme Tom l’a promis, ils repasseront par la France avant la fin de l’année, et je ferai tout pour ne pas les manquer !

Let’s Rock Today (and This Is The Last Time Tomorrow)

Manu

Advertisements
Catégories :Review Étiquettes : , , , , , ,
  1. 15 septembre 2014 à 05:21

    suis mieux que Ma et Li va gérer un groupe de personnes Yu Ge: Pourquoi vanté Xiaotian Zhi: Anglais Hong Kong ongles d’insertion
    air max 90 http://www.gocheapservers.com

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s