Accueil > 00's, A Day In The Rock > #60 – We’re From Barcelona

#60 – We’re From Barcelona

I’m from Barcelona  in Let Me Introduce My Friends (2006)

 

Je continue la série « j’aime les groupes de musicos perchés qui font de la musique enjouée avec plein de potos». Après avoir accueilli dans ces colonnes, les Canadiens d’Arcade Fire et les Ricains d’Eward Sharpe and the Magnetic Zeros: voici les Suédois de « I’m from Barcelona ». Logique me direz-vous pour des Suédois, Barcelona étant bien entendu à côté de Stockholm, à 4 petites heures de Volvo volante (ou Volvolante).

La Suède en dehors de son système social ô combien vanté en Europe, n’a jamais été autant populaire dans le monde que depuis la publication de la trilogie « Millenium » de Stieg Larsson où il truffe ses romans de référence à Ikea, Ericsonn, Tetra Pak et autre Saab.

Bref, j’ai beau chercher, le seul Suédois qui a traîné ses guêtres à Barcelone doit être Henrik Larsson, le footballeur prolifique et certainement un cousin de l’écrivain. On a aussi Nicky Larson (ne craint personne) et je suis content, j’ai cherché dans les 29 (!) membres du groupe, la présence d’un éventuel quatrième cousin et je suis tombé sur Micke Larsson (qui fait parti des choeurs). En fait tous les Suédois sont un peu les fils de Lars !

Musicalement parlant, la Suède c’est surtout la patrie d’Abba ! Mais d’un point de vue pop-rock, on retrouve les excellents et énergiques The Hives et Peter Bjorn and John à la pop mélodieuse. (Ouf, c’est bon j’ai réussi mon ellipse suédoise) et j’en arrive donc à  « I’m from Barcelona ». « Nice to meet you, I’m from Reims ». Ça c’est fait. Et elle était à faire. Mais pourquoi avoir choisi ce nom « I’m From Barcelona » ? En fait ce nom provient d’une réplique dans la série Fawlty Towers, une comédie britannique diffusée dans les années 70. Manuel, le serveur, vient de Barcelone et n’arrête pas de le répéter. Ca me plait ce comique de répétition !

Et en live ça donne quoi sur scène ?  Une batterie, une basse, trois guitares, deux pianos, un glockenspiel (sorte de gros xylophone pas trop éloigné de la vielle à roues), un accordéon, un tuba, une trompette, deux saxophones, deux clarinettes, des percussions et des chœurs. Souvent, tout le monde ne peut pas venir jouer le concert en même temps, heureusement certains sont multi-instrumentistes, ce qui est relativement pratique.

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ou redécouvrir des chansons comme Headphones (version live), Paper Planes, Get in Line en écrivant cet article, je vous encourage fortement à les écouter pour avoir une pêche de folie aujourd’hui !

Let’s Rock Today (and Be from Reims Tomorrow)

LLLL

LR : Grâce à la Suède, vous avez échappé à un article sur Barcelone, ses Ramblas et son club de foot ! Lucky you…

LR2: Je me suis volontairement affranchi de parler des Suédoises !

Advertisements
  1. lionel
    17 mai 2012 à 17:49

    super cela ranime des souvenirs dommage que l’on ne voit les musicos avec leurs instruments bonne pioche

  1. 7 octobre 2013 à 08:05
  2. 29 octobre 2012 à 08:11
  3. 3 juillet 2012 à 08:07
  4. 20 mai 2012 à 09:42

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s