Accueil > 90's, A Day In The Rock > #29 – Savior

#29 – Savior

Red Hot Chili Peppers  in Californication (1999)

 

Comment rendre hommage en quelques lignes à l’un de mes « always favorite » groupes (cf. paroles)  quand on préfère « savourer » la musique plutôt que la commenter… Peut-être en faisant découvrir aux lecteurs de LRT un des diamants bruts caché derrière les ultra-méga-tubes des RHCP, comme les punchisant « Blood sugar sex magic » et « Give it away » ou les ballades romantico-dépressives « Under the bridge » (sacrifié par 4 saintes…), « My friends » et « Road Trippin ».

« Savior » (extrait du cultissime album « Californication ») résume assez bien l’art des Red Hot : des vocalises troublantes du charismatique Anthony Kiedis, la batterie juste parfaite de Chad Smith et le jeu de basse omniprésente du trublion-fondateur, j’ai nommé Puce (oui, fallait oser!), aka Flea ! Avec une intro où la basse donne l’ambiance, une guitare quasi psychédélique mêlée à une batterie réglée comme une montre suisse, on embarque avec plaisir dans un univers plutôt trouble. Au milieu de ce chant ésotérique un intermède « hippie » (avec Flea aux choeurs) qui donnerait presque un côté conte de fée à cet ovni musical.

Mais « Savior » c’est encore plus que cela. Pour l’anecdote, il faut rappeler qu’après le carton monumental de « Blood Sugar Sex Magic », le groupe au sommet de la gloire, avait perdu l’ami John Frusciante. Le guitariste, dépassé par le succès, se laisse prendre au piège de la drogue, va d’échec en échec, et sombre dans une quasi-misère. En 1997, alors que les RHCP sont également à la limite de la rupture, la « Puce » va lui tendre une main salvatrice et lui proposer de réintégrer le groupe. Ce retour donnera naissance à Californication, album de la résurrection (du guitariste et du groupe originel). Les poivrons rouges viennent de sauver Frusciante, et celui-ci leur renvoi la pareille en sublimant les parties de guitare. Quand on sait cela, les paroles épiphaniques de la chanson sonnent comme un message d’amour adressé à Frusciante…

Pour toutes ces raisons, « Savior » a une place toute particulière dans ma rocking list et gagne a être connue.  J’espère que vous serez autant hypnotisés que moi à l’écoute de ce petit bijou…. et si je devais vous conseiller un 2e titre, jetez-vous sans attendre sur « One Hot Minute«  (dans l’album du même titre) !

Let’s Rock Today (and  Save Someone Tomorrow)

Alx

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 15 janvier 2014 à 10:25
  2. 6 juillet 2012 à 12:03

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s