Accueil > 90's, A Day In The Rock > #12 – Last Goodbye

#12 – Last Goodbye

Jeff Buckley in Grace (1994)

 

Il n’en aura fallu qu’un. Un seul album, pour que Jeff Buckley marque de son empreinte les années 90 (le 20e siècle ? Oui, n’ayons pas peur…).

Grace est un condensé d’histoire et d’influences, et Last Goodbye en est la pierre angulaire. L’exercice d’écriture (que celui qui se sépare de son amante en lui écrivant ses plus beaux mots lève la main… Personne ? C’est bien ce qu’il me semblait…) est réussi avec une facilité scandaleuse. L’arrangement est juste parfait et la performance vocale est incroyable : l’intro est douce, la progression se fait naturellement et le morceau se termine dans une sorte de feu d’artifice, où les vocalises côtoient les accords frappés et la basse vitaminée.

Buckley démontre ici qu’il est bien l’un des tous meilleurs chanteurs de l’histoire – du moins le plus influent depuis Freddie Mercury… N’est-ce pas Matt Bellamy ?

Le drame de son œuvre : l’opinion publique a tendance à le limiter à son Hallelujah. Il est temps de remettre les pendules à l’heure.

Let’s Rock Today (and Say Hello Tomorrow)

Matt

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 3 décembre 2012 à 08:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s